RAOUL AUX ÉCLATS

RAOUL AUX éCLATS

Présentation de Raoul Duguay au déjeuner de
Impératif français, le dimanche 19 mars 2000

Quand on me parle poésie, d’emblée la musique des mots commence
à résonner dans ma tête. Le poète est un mineur. Il travaille la langue en profondeur.
Une bombe iconoclaste. Il dynamite la réalité pour nous faire comprendre qu’il
n’y a de vrai que le réel que l’on construit. être poète, c’est être
sur cette ligne de feu. Mineur de clichés. Démineur de haine. Certains poètes
réunissent en eux au plus haut point les qualités que je viens d’évoquer.
L’invité que le président d’Impératif français, Jean-Paul Perrault,
m’a demandé de vous présenter, est de ceux-là. Dans mon coeur d’écrivain, je
l’appelle affectueusement " Raoul aux éclats ".

Raoul Duguay fait partie de ces écrivains qui ont secoué très fort
les mots. Il a fait éclater la langue québécoise pour que l’on soit conscient de
son fantastique pouvoir d’invention. Je me souviens d’une de ses performances au
Palais Montcalm à Québec, au début des années soixante-dix. Transformé pour la
circonstance en immense aspirateur, Raoul avait alors dépoussiéré la salle avec sa
parole. Raoul Duguay, c’est l’interaction poétique à son maximum. Son oeuvre
est éloquente. En plus d’avoir publié un nombre impressionnant de recueils de
poèmes, 14 au total, il a donné chez nous et à l’étranger des milliers de
spectacles-performances. Auteur-compositeur, il a réalisé 14 albums solo. Ce poète a
toujours été et sera toujours pour moi un grand amoureux de notre langue à laquelle il
aura apporté ses rythmes fraternels.

Mesdames et Messieurs, Raoul Duguay.

Stéphane-Albert Boulais
écrivain