POUR LE DROIT À L’ÉCOLE DANS SA LANGUE

Pour le droit à l’école dans sa langue

La Commission nationale des parents francophones décidera dans les
prochains mois s’il elle ira devant les tribunaux pour faire préciser l’obligation du
gouvernement fédéral en matière de financement de l’éducation dans les langues
officielles en milieux minoritaires.

Les parents soulignent que la Cour suprême du Canada a récemment
élargi l’application des droits linguistiques des minorités, dans son jugement sur
l’affaire Beaulac. Ils rappellent aussi que dans son jugement sur la sécession du
Québec, la Cour statuait que les droits des minorités font partie des valeurs
fondamentales du Canada.

La Commission nationale des parents francophones rappelle qu’une étude
récente prouve qu’il y a, en milieux minoritaires, une baisse des inscriptions dans les
écoles françaises ainsi que dans l’usage du français à la maison.

Hyperliens pertinents
Patrimoine Canada

DU SITE DE RADIO CANADA

Mise à jour le jeudi 9 décembre 1999, 21 h 08 HNE.

à propos de la Commission nationale des parents francophones.