ONTARIO SPEAKS… WHITE !…

COMMENTAIRES

Le 22 novembre 1997

POUR DIFFUSION

UNITé CANADIENNE : ONTARIO SPEAKS… WHITE !

Afin de donner suite à la Conférence de Calgary, le gouvernement ontarien faisait
parvenir récemment, par la poste, à tous les résidants de l’Ontario, incluant
la Capitale «canadienne»
, un dépliant unilingue anglais, «Ontario
Speaks
: A Dialogue on Canadian Unity», dans lequel le citoyen est invité à
répondre à une série de questions en anglais seulement sur «l’unité canadienne».

La propagande, le dépliant ontarien, expose le cadre de discussion sur l’unité
canadienne lequel invite les citoyens à la discussion sur différents sujets. En voici
quelques-uns :

– «All Canadians are equal and have rights protected by law»

Vous aurez compris que vous serez «plus égaux» si c’est en anglais que ça se passe
et que vos droits seront plus protégés comme anglophones. La langue du dépliant parle
par elle-même. Ontario Speaks, comme le dit si bien le titre du
dépliant!

– «All provinces, while diverse in their characteristics, have equality of status»

Vous aurez encore compris : à la condition que l’égalité des peuples ne soit
pas reconnue et que l’anglais domine dans l’ensemble canadien. La langue du dépliant le
confirme. Ontario Speaks !

– «Canada is graced by diversity, tolerance, compassion and an equality of opportunity
that is without rival in the world»

Vous aurez encore compris : ces caractéristiques ont des meilleures chances de
s’appliquer si c’est en anglais que ça se passe. La langue du dépliant ontarien
l’affirme clairement. Rappelez-vous le cas de Montfort, le seul hôpital francophone
d’Ottawa, la Capitale canadienne. Ontario Speaks !

– «Canada’s gift of diversity includes Aboriginal peoples and cultures, the vitality
of the English and French languages and a multicultural citizenry drawn from all parts of
the world».

Et oui ! Vous aurez encore compris : seulement si tout ce beau monde accepte que c’est
l’anglais qui domine et que l’on oublie l’égalité des peuples. Le taux
d’assimilation linguistique des francophones est passé, en Ontario, de 30% à 40 % entre
1971 et 1991 et dans l’ensemble du Canada hors Québec, de 30 % à 36 %. Ontario
Speaks
!

On y retrouve la question suivante : «What common values are important to Canadians

Encore une fois la langue du dépliant le dit à sa façon : «L’anglais doit être la
langue commune de tous les Canadiens, la langue officielle la plus officielle, la langue
dominante. Ontario Speaks !

Voici ce que le Canada est prêt à offrir, en contrepartie, pour l’unité canadienne
tel que l’indique en petits caractères, en bas de page, le dépliant «Ontario
Speaks
– A Dialogue on Canadian Unity» :

«Aussi disponible en français. Printed on recycled paper»

Vous aurez compris. Dans « A Dialogue (de sourds) on Canadian Unity» : Ontario
Speaks»…WHITE !

Jean-Paul Perreault
Président
Tél. et téléc. : (819) 684-7119
Courriel : imperatif@imperatif-francais.org
Site : http://www.imperatif-francais.org