NOUVELLE-ÉCOSSE – L’ARGENT DESTINÉ À L’ÉDUCATION EN FRANÇAIS SE

NOUVELLE-éCOSSE
L’argent destiné à l’éducation en français serait détourné.

La gestion des fonds accordés par Ottawa pour l’éducation en français en
Nouvelle-écosse fera l’objet d’une enquête. Patrimoine canadien a ordonné cette
vérification à la suite de nombreuses plaintes de parents francophones et des partis
d’opposition de la province.

Le gouvernement de John Hamm devra expliquer comment sont utilisés les fonds qu’il
reçoit d’Ottawa pour l’éducation en français.

Chaque année, le gouvernement fédéral verse aux provinces de l’argent destiné à
l’éducation dans la langue de la minorité. Selon le Nouveau Parti démocratique, le
gouvernement de John Hamm a utilisé une partie de ces fonds pour financer des programmes
destinés aux anglophones.

Depuis des années, des parents francophones de tout le pays demandent une enquête
nationale sur la façon dont les provinces utilisent les millions que leur verse Ottawa
pour défrayer les coûts supplémentaires liés à l’éducation en français. L’an
dernier, la Nouvelle-écosse a reçu 3,5 millions de dollars pour l’éducation en
français.

(Extrait du site de Radio-Canada le 12 juin 2000)

Ce texte nous a été communiqué par notre correspondant M. Daniel Duclos, d.duclos@sympatico.ca)