MUSIC WORLD LIMITED

MUSIC WORLD LIMITED
à vos claviers ! Si Music World peut se permettre d’oublier le français,
le client peut aussi bien choisir d’oublier Music World.

La Commission de protection de la langue française nous apprend
que Music World refuse de franciser son site Internet : « Malgré la mise en
demeure de la Commission, le contrevenant a refusé d’apporter les correctifs
nécessaires. C’est pourquoi nous avons transmis le dossier à la Procureure
générale du Québec en lui recommandant d’entreprendre les poursuites pénales
prévues par la Charte de la langue française.»

Avec près de 25 points de vente au Québec, Music World
réalise plusieurs millions de dollars en vente et en bénéfices au Québec. Nous vous
invitons donc à écrire à Music World afin de lui faire part de vos commentaires
sur son refus de respecter la clientèle québécoise.

Music World ne refuse pas l’argent des consommateurs
québécois, mais refuse de les accueillir et de les informer en français sur son site
Internet. Cette entreprise doit s’attendre de payer le prix de son refus de respecter
les attentes de la clientèle francophone : si Music World peut se permettre
d’oublier le français, le client peut aussi bien choisir d’oublier Music
World
.

Les adresses Internet et électronique de Music World sont :

http://www.musicworld.ca
thezine@musicworld.ca

P.-S. Vous aurez aussi noté que Music World a choisi de ne pas franciser son
nom d’entreprise pour faire affaires au Québec.