MOI, JE FAIS MA PART ! RÉSOLUTIONS POUR LE NOUVEL AN

MOI, JE FAIS MA PART !
RéSOLUTIONS POUR LE NOUVEL AN

Les résolutions du Nouvel An font partie des vieilles traditions d’ici et d’ailleurs.
Cette coutume légendaire puise son origine dans le besoin d’être mieux, de faire mieux.
C’est, entre autres, grâce à cette volonté de changement que l’on cherche à prendre
davantage le contrôle de sa vie et de son environnement… Bref, à améliorer la
qualité de son milieu de vie.

Au jour de l’An, certains prennent des résolutions alors que d’autres refusent de le
faire craignant de ne pas les tenir. Peu importe puisque les suggestions de résolutions
suivantes ont comme objectif de susciter une réflexion sur l’engagement et les diverses
façons de collaborer à l’amélioration de la qualité de vie linguistique, culturelle…
Bref, de faire sa part pour un mieux-être personnel et collectif.

1. En tout temps et toute circonstance, je fais respecter mes droits linguistiques et
fais ma part pour l’avancement et le rayonnement de la langue française et des cultures
d’expression française.

2. J’appuie les établissements publics et privés qui reçoivent et servent leurs
clients en français et, dans les cas contraires, j’exige que la situation soit corrigée.

3. à titre de consommateur et d’usager de nouvelles technologies, de logiciels, de
ludiciels et autres produits informatiques, j’exige toujours que l’on me fournisse ceux-ci
en version française.

4. Je dénonce l’état de sous-développement dans lequel l’on maintient la langue
française au Canada et, plus particulièrement, au Canada hors Québec.

5. Je m’inscris en faux contre les tentatives odieuses et maintes fois répétées de
déstabiliser linguistiquement et d’angliciser le Québec.

6. Je refuse de passer sous silence toute action, quelle qu’elle soit, qui soit de
nature à porter atteinte à la langue française et aux cultures d’expression française
et m’oppose aux forces d’assimilation linguistique et d’érosion culturelle.

7. Je promeus par tous les moyens qui sont à ma disposition la production, la
diffusion et la consommation d’activités culturelles en langue française.

8. à titre de parent, je vois à ce que le système scolaire fournisse à mes enfants
tous les moyens nécessaires pour qu’ils acquièrent une maîtrise adéquate de la langue
française.

9. Je ne suis pas dupe du but poursuivi par le multiculturalisme rouleau compresseur
prôné par les autorités fédérales canadiennes et adhère de tout coeur à la
diversité culturelle et au plurilinguisme planétaires en dénonçant toute pratique
tendant à promouvoir le nivellement culturel.

10. Je m’assure, dans la mesure du possible, que les organismes et forums
internationaux accordent une place importante à la langue française.

11. Je soutiens par mes activités personnelles et professionnelles les efforts qui
sont accomplis pour développer la Francophonie internationale et en faire de plus en plus
un espace mondial privilégié et propice au partage et aux échanges entre les peuples
francophones.

C’est ensemble que nous nous assurerons que la langue française et les cultures
d’expression française termineront plus fortes le deuxième millénaire afin de leur
garantir une place et une importance de choix dans le troisième. BONNE ANNéE… DE
FRANCISATION !

P.-S. Ces voeux de « bonheur » et de « prospérité » pour la langue française
peuvent être diffusés largement. Merci !

Impératif français
C.P. 449
Aylmer (Québec)
J9H 5E7
Courriel: imperatif@imperatif-francais.org
Site: http://www.imperatif-francais.org