MEILLEURS VOEUX POUR LES FÊTES… SAUF UNE !

MEILLEURS VOEUX POUR LES FêTES… SAUF UNE !

Tout récemment, le Président du Conseil du trésor présentait au Sénat et à la
Chambre des Communes son Rapport annuel sur les langues officielles 1997-1998 dans lequel
il écrit « le respect des langues officielles du Canada constitue un élément
fondamental de la cohésion et de l’unité du pays. à l’occasion du dixième anniversaire
de la proclamation de la Loi sur les langues officielles de 1988, je suis heureux de
constater que nos institutions fédérales respectent plus et mieux que jamais les droits
linguistiques de nos concitoyens. »

Paradoxalement, le président du Conseil du trésor et député de la circonscription
de Hull-Aylmer, monsieur Marcel Massé, responsable de l’application de la Loi sur les
langues officielles, distribuait, la semaine passée, à tous les foyers de sa
circonscription électorale son nouveau calendrier 1999 dans lequel le très honorable
Jean Chrétien, Premier ministre du Canada, et lui-même offrent à toute la population
leurs « meilleurs voeux » pour les fêtes… sauf une !!!

En aucune façon, le calendrier ne mentionne, le 24 juin, la Saint-Jean et la Fête
nationale du Québec! Par contre, le ministre ne manque pas dans son calendrier annuel de
souligner spécialement les fêtes suivantes : Saint-Patrick, Journée Martin-Luther-King,
Passover (la Pâques juive), Fête de la Reine, Fête du Canada, Fête de l’Indépendance
des états-Unis, Fête civile de l’Ontario, Fête nationale des Acadiens, Yom Kippour et
plusieurs autres… mais pas la Saint-Jean et la Fête nationale du Québec !

Toujours en excluant la Saint-Jean et la Fête nationale du Québec, le ministre se
fait toutefois un devoir de rappeler que, dans les principaux « moments de notre histoire
», le ô Canada, hymne national du Canada, composé par Calixa Lavallée, est
interprété pour la première fois le 24 juin 1880. De cela, il n’oublie pas de parler
pour le 24 juin… mais pas de la Saint-Jean, de la Fête nationale du Québec!

Dans son message annuel à ses commettants et commettantes, le ministre responsable de
l’application de la Loi sur les langues officielles monsieur Marcel Massé écrit dans son
calendrier annuel : « C’est avec fierté et confiance que je continue à défendre vos
intérêts…» !

C’est avec fierté et confiance… qu’il « oublie » de parler de notre fête ! De
quels intérêts est-il question ici ?

Surtout n’hésitez pas à faire parvenir vos commentaires à :

L’honorable Marcel Massé
Masse.M@parl.gc.ca

Le très honorable Jean Chrétien
Chretien.J@parl.gc.ca