MÊME LES MANUTENTIONNAIRES

MêME LES MANUTENTIONNAIRES !

Ce message ( http://www.imperatif-francais.org/bienvenu/articles/2000-et-moins/exigence-de-la-
connaissance-dune-autre-langue.html
) me rappelle un de mes anciens patrons à qui, lors d’une réunion houleuse, on demandait si tout le monde devait connaître l’anglais dans la société (secrétaires, assistantes pour les commandes, comptables, etc.).

Il répondit tout de go : « Oui !». « Même les manutentionnaires» lui demanda-t-on ? «Oui, car nous expédions du matériel au Moyen-Orient et au Maghreb ! » Il fallait donc connaître l’anglais pour coller des étiquettes et lire les connaissements unilingues anglais que nous imprimions…même à destination du Maroc.

D’un autre côté, je vous rassure, certaines secrétaires et assistantes ne traitant qu’avec des fournisseurs locaux (voyagistes, achats de logiciels, location d’ordinateurs) étaient bien unilingues … anglais.

On image la discussion chez les voyagistes en question.. « faut-il que TOUS nos agents de voyage parlent anglais alors que toutes nos sociétés clientes sont québécoises ?» Oui de dire le grand patron local car…

P. A.
cafi@cafi.org

(Le 14 mai 1999)