«RIDICULE ET INÉQUITABLE»

L’article suivant est extrait du journal LeDroit du samedi 3 juin

Impératif français dénonce le financement de la Saint-Jean

«Ridicule et
inéquitable»

Organisateur des grandes festivités de la Fête nationale des
Québécois en Outaouais depuis 1992, le mouvement Impératif français dénonce la
méthode de financement retenue par le gouvernement du Québec. Une situation que son
président, Jean-Paul Perreault, qualifie de «ridicule et inéquitable».

ISABELLE RODRIGUE, Le Droit

Ce qui fait sortir Jean-Paul Perreault de ses gonds, c’est que «le
mandataire du gouvernement se réserve une partie des subventions et se favorise lui-même
avant de considérer les autres groupes.» Cette année, Impératif français recevra 2900
$ du Mouvement national des Québécois (MNQ), responsable de la redistribution de
l’enveloppe budgétaire provinciale. En contrepartie, la Société nationale des
Québécois et Québécoises de l’Outaouais (SNQO) recevra, pour sa part, une subvention
du gouvernement de l’ordre de 60 000 $ pour organiser la fête du 23 juin au lac des
Fées.

La coprésidente de la Fête nationale en Outaouais et trésorière du
MNQ, Monique Vézina, dit ne pas vouloir faire un «débat au niveau des chiffres». Elle
explique que la volonté du MNQ est de rassembler la population dans certaines grandes
villes, le 23, et laisser chaque ville célébrer à sa façon le jour de la
Saint-Jean-Baptiste. Mme Vézina admet toutefois que «Jean-Paul Perreault vit de grandes
frustrations».

Année après année, le président d’Impératif français revendique un
financement plus grand de la part de Québec pour les célébrations qui se déroulent à
Aylmer. «Selon la structure de financement, Québec considère Impératif français comme
l’organisateur d’une fête de quartier alors que notre événement a une portée
nationale», de dire Jean-Paul Perreault.

De toute cette polémique, la population de l’Outaouais sort grande
gagnante. Elle aura le choix entre deux grands spectacles, le 23 juin. à Hull, la SNQO
offre un spectacle gratuit mettant en vedette les Luce Dufault, Kid Fléo, Martin Petit et
Infini-T. Quelques kilomètres plus à l’ouest, à Aylmer, Louise Forestier et Gilles
Vigneault sont les têtes d’affiches du spectacle organisé par Impératif français.

NDLR – La programmation des grandes festivités nationales organisées par
Impératif français est disponible sur son site Internet :
http://www.imperatif-francais.org

N’hésitez surtout pas à dénoncer la méthode inéquitable de
financement mise en place par le gouvernement du Québec:

M. Gilles Baril, ministre responsable de la Fête nationale
gilles.baril@msss.gouv.qc.ca

Monsieur Lucien Bouchard, Premier ministre
premier.ministre@cex.gouv.qc.ca

cpm_mtl@cex.qc.ca

Monsieur Bernard Landry, vice-premier ministre
ministre@finances.gouv.qc.ca

M. Mario Dumont. chef de l’ADQ
mdumont@assnat.qc.ca

M. Jean Charest, chef de l’opposition
jcharest@assnat.qc.ca