L’OFFICE DE LA LANGUE FRANÇAISE INVITE LES CONSOMMATEURS À FAIRE PREUVE DE VIGILANCE

L’Office de la langue française invite les consommateurs à faire preuve de vigilance



Certains détaillants de produits électroniques et informatiques induisent les consommateurs en erreur en laissant entendre que plusieurs produits informatiques (logiciels et micro-ordinateurs notamment) n’existent pas en version française, alors que les versions françaises sont pourtant disponibles sur le marché québécois et sont en vente dans d’autres chaînes de magasins concurrentes qui, elles, veillent à présenter et à fournir le plus possible à leur clientèle des produits en français.

En plus de ne pas se conformer à la Charte de la langue française, ces magasins contribuent à la frustration de plusieurs personnes qui réclament depuis de nombreuses années des produits informatiques et électroniques en français ainsi qu’aux fabricants informatiques qui se sont donné la peine de respecter le marché québécois.

Certains de ces magasins vendent également des micro-ordinateurs équipés de versions anglaises des logiciels et accompagnés de documents rédigés uniquement en anglais, sans pour autant offrir de modèles français équivalents et de même marque. Plusieurs périphériques tels que des numériseurs et des imprimantes, de même que des produits électroniques tels que des télécopieurs et même des téléviseurs vendus dans ces magasins ne sont pas accompagnés d’un mode d’emploi ni d’un guide d’utilisation et d’une garantie rédigés en français.

L’Office de la langue française rappelle que tous les logiciels, y compris les jeux électroniques et les systèmes d’exploitation, qu’ils soient installés ou non dans les ordinateurs, doivent être disponibles en français à moins qu’il n’en existe aucune version française. Dans un tel cas, les inscriptions sur les emballages des produits, de même que la documentation qui accompagne les produits comme les garanties et les modes d’emploi, doivent être en français.

L’Office informe les consommateurs qu’il appartient aux commerçants et aux entreprises du secteur du commerce de détail de s’assurer que les produits vendus dans leurs établissements soient conformes à la Charte de la langue française, sans que le consommateur ait à faire lui-même quelque démarche que ce soit auprès d’un distributeur ou un fabricant pour faire respecter ses droits linguistiques.

Les consommateurs sont invités à se procurer leurs produits informatiques et électroniques là où le droit d’être servi en français est respecté et où la satisfaction de la clientèle est beaucoup plus qu’un message publicitaire !

Source : Gérald Paquette
Service des communications
Office de la langue française
Tél. : (514) 873-6565