LOBLAW’S, THE PRESIDENT’S CHOICE !

LOBLAW’S, THE PRESIDENT’S CHOICE !

(Lettre à Loblaw’s)

Monsieur,

Je suis un client régulier du supermarché Loblaw’s de Ville Saint-Laurent.

Lorsque j’ai appris que vous veniez vous établir au Québec, j’étais fier; mais j’ai
vite déchanté en voyant la manière avec laquelle vous traitez la langue française.
Certains de vos produits ne sont pas disponibles en français.

De plus, dans certains cas, le texte français n’est accessible qu’en dessous de
l’emballage de vos produits de marque privée PRESIDENT’S CHOICE. Tout un choix
présidentiel !

Je m’explique : il y a 6 faces à une boîte : quatre faces latérales, le couvercle et
le dessous. Le couvercle et les faces latérales sont en anglais. Mais pour voir et avoir
accès au texte français, il faut retourner le produit à l’envers ! Par le fait même,
il est impossible de mettre sur la tablette de vos supermarchés le produit avec le texte
en français sur le haut de l’emballage, car le texte des côtés ou faces latérales
serait illisible puisque à l’envers. Par conséquent, en tout temps, le texte unilingue
anglais prédomine ! Cela apparaît être, pour le moins, de la mauvaise volonté de votre
part ou, encore, un geste insidieux et irrespectueux pour la langue française ainsi que
pour votre clientèle de langue française.

Je me demande comment vos clients de l’Ontario réagiraient si le texte anglais était
à l’envers de l’emballage de vos PRODUITS PRESIDENT’S CHOICE lesquels seraient,
si je comprends bien, LE VAISSEAU AMIRAL de LOBLAW’S.

Vous êtes nouveau au Québec et vous êtes comme bien d’autres compagnies anglophones
qui viennent chez nous solliciter notre clientèle croyant que le français n’est pas
important et par conséquent traitent le marché canadien-français comme étant de
moindre importance.

VOUS VOUS TROMPEZ !

Vous venez vous établir au Québec. Alors, vous devrez jouer selon nos règles. Vous
pouvez le faire facilement ou difficilement ! Cela dépend de vous. ça fait 300 ans que
nous nous battons pour notre langue et nous allons certainement continuer de le faire.

Ce n’est pas parce que je vous fais part aujourd’hui de mon mécontentement que vous
venez ainsi de perdre ma clientèle. Loin de là ! Pas maintenant ! J’aime votre magasin
situé à quelques minutes de chez nous. Sa proximité me permettra de surveiller
étroitement vos pratiques commerciales et votre service en français à la clientèle. à
cet égard, des améliorations s’imposent.

André Quesnel

AQue726786@aol.com

c.c.. Office de la langue française
Impératif français
Provigo