LES LIVRES FRANÇAIS ABSENTS DES RAYONS DE CHAPTERS

LES LIVRES FRANçAIS ABSENTS DES RAYONS DE CHAPTERS

LeDroit d’Ottawa du vendredi 6 août 1999.

Bien que la librairie soit située dans un secteur de Gloucester à prédominance
francophone, les livres français sont absents des rayons du Chapters.

Dans la toute nouvelle librairie Chapter’s de Gloucester, on ne vend pas de livres en
français, mais on incite les clients à acheter des dictionnaires pour comprendre la
langue de Molière. La nouvelle méga-librairie Chapters de Gloucester, qui a ouvert ses
portes vendredi dernier, ne vend aucun livre en français et n’a pas l’intention non plus
d’en vendre plus tard, même si elle est située dans le secteur où l’on retrouve
probablement la plus importante concentration de francophones dans la région
d’Ottawa-Carleton.

ISABELLE DUCAS, Le Droit

Le tiers des citoyens de Gloucester sont francophones. Et c’est surtout dans le secteur
Cyrville-Beacon-Hill qu’ils habitent. Le magasin Chapters du chemin Ogilvie est tout près
de chez eux, mais ils ne pourront pas y trouver de livres dans leur langue. Si quelques
journaux et magazines en français sont disponibles, les seuls livres que l’on retrouve
dans la section French Language sont des dictionnaires bilingues et des manuels
d’apprentissage du français, aux côtés des sections Italian Language, German Language
et autres langues étrangères.

Personne à la librairie n’a voulu expliquer pourquoi on avait décidé de ne pas faire
de place aux livres en français sur les nombreux rayons. Les employés ont référé les
questions du Droit au siège social de l’entreprise, à Toronto, où personne n’a donné
suite à nos appels.

La nouvelle méga-librairie sera inaugurée officiellement demain par la maire de
Gloucester, Claudette Cain, qui trouve «dommage» que Chapters ne fasse pas plus de place
au français dans ses murs.

Entreprise privée Mme Cain affirme qu’elle a l’intention de porter à l’attention des
dirigeants de la librairie le fait qu’ils sont installés dans un secteur très
francophone de la municipalité.

«Mais c’est une entreprise privée, on n’a pas l’autorité pour leur dire quoi mettre
dans leur magasin, dit-elle. Si on démontre qu’il y a un besoin pour les francophones,
j’espère qu’ils vont décider de vendre des livres en français.» Mme Cain mentionne que
la municipalité a reçu un appel d’un citoyen mécontent de voir que le nouveau magasin
de la grande chaîne n’offrait pas de livres en français.

Une seule librairie, Au coin du livre, vend actuellement des livres en français à
Gloucester.

Le magasin Chapters du centre-ville d’Ottawa, sur la rue Rideau, possède quant à lui
une petite section de livres en français.

La nouvelle librairie Chapters de Gloucester est située à côté du complexe de 16
salles de cinéma Silver City, ouvert recemment par la chaîne Famous Players, où l’on ne
présente aucun film en français.