LES ACADIENS DÉNONCENT DYANE ADAM

(Extrait du site de Radio-canada)

LES ACADIENS DéNONCENT DYANE ADAM
Le Commissariat aux langues officielles a trahi la communauté acadienne.

Les municipalités francophones du Nouveau-Brunswick et la Société des
Acadiens critiquent la commissaire aux langues officielles, Dyane Adam, pour
la façon dont elle traite leurs plaintes à l’endroit de la GRC.

La Gendarmerie royale a décidé l’an dernier de réduire les exigences
linguistiques pour la quasi-totalité des agents travaillant dans les régions
francophones et bilingues du Nouveau-Brunswick. La commissaire a tenté cette
semaine d’amorcer un dialogue entre les plaignants et la force policière, en
expliquant qu’elle voulait éviter l’impasse et explorer des solutions de
rechange.

Mais selon l’Association des municipalités francophones de la province, le
Commissariat aux langues officielles a trahi la communauté acadienne, en
tentant de négocier une réduction acceptable des exigences linguistiques
pour les policiers fédéraux. L’association croit que la nouvelle commissaire
tente ainsi de négocier à la baisse les droits linguistiques des
francophones néo-brunswickois.

Commissariat aux langues officielles
http://www.ocol-clo.gc.ca/
Organisme gouvernemental.
SAANB
http://www.saanb.org/
La Société des Acadiens et Acadiennes du
Nouveau-Brunswick.

(Ce texte nous a été communiqué par notre correspondant Daniel Duclos
d.duclos@sympatico.ca )

(Le 6 avril 2000)