LE QUÉBEC PERD UN GRAND HOMME

LE QUéBEC PERD UN GRAND HOMME

Décès de Rosaire Morin,
directeur de la revue L’Action nationale

L’équipe de la revue L’Action nationale a le regret d’annoncer le décès de M.
Rosaire Morin, directeur de la revue. M. Morin est décédé ce matin le 14 avril 1999 à
l’Hôpital Notre-Dame. Il était âgé de 77 ans.

M. Rosaire Morin dirigeait la revue L’Action nationale depuis 1991 et en avait fait la
revue d’idée et de combat au plus fort tirage au Québec. Profondément attaché à la
terre québécoise, il a travaillé depuis soixante ans à l’émancipation des
Canadiens-francais et, par la suite, à la libération nationale du peuple québécois.
Profondément engagé dans l’action, M. Morin a influence plusieurs générations
d’intellectuels québécois.

"Un des grands artisans du Québec moderne vient de nous quitter. Il aura connu le
sort des grands précurseurs. Il est mort au seuil d’un pays pour lequel il s’est battu
avec une détermination exemplaire." a déclaré M. Robert Laplante, le président de
la Ligue d’Action nationale.

Depuis quelques années, M. Morin avait fait de la déportation de l’épargne des
Québécois son principal cheval de bataille. Il n’avait de cesse de dénoncer l’inertie
des gouvernements et l’insouciance du monde des affaires face à ce phénomène qu’il
considérait comme tragique pour le Québec et son avenir.

Avec la perte du directeur de L’Action nationale c’est une des figures marquantes des
soixante dernières années qui s’éteint. Après avoir quitté son Témiscouata natal, il
devenait en 1941 le président des Jeunesses Laurentiennes. Il joua un rôle important en
mobilisant un grand nombre de personnes au moment de l’adoption du fleurdelysé. Le
président du Bloc populaire, André Laurendeau, lui rendit hommage pour son rôle majeur.

On se souviendra aussi de lui comme l’âme dirigeante des états généraux du Canada
francais, qui se sont tenus de 1967 à 1969 et qui ont mobilisé plusieurs milliers de
personnes dans ce qui demeure encore la plus vaste entreprise de consultation populaire
qui se soit tenue au Québec.

Préoccupé par les questions économiques et la place de l’éducation dans la
société, M. Morin a présidé le Conseil d’expansion économique de 1978 à 1978. De
1977 à 1984, il a été membre du Conseil supérieur de l’éducation. Il était membre
depuis 1966 de la Ligue d’Action nationale qu’il a présidé en 1982 et de 1990 à 1993.

M. Rosaire Morin a publié 28 volumes et a signé des milliers d’articles dans des
journaux et revues.

Renseignements : Michel Rioux, 514-845-8533 ou 450-670-1084
Laurence Lambert, 514-845-8533

(Le 14 avril 1999)