LE PLURALISME LINGUISTIQUE EUROPÉEN

LE PLURALISME LINGUISTIQUE EUROPéEN

Lettre du président de la Commission Européenne, monsieur Jacques Santer, en réponse à la lettre du 30 juillet 1998 du président d’Impératif français, Jean-Paul Perreault.

Les lettres des présidents d’Impératif français et de l’Académie française, messieurs Jean-Paul Perreault et Jacque Dutourd, sont accessibles sur le site Web d’Impératif français :

LA COMMISSION EUROPÉENNE ET LA DIVERSITÉ CULTURELLE

Jean-Paul Perreault
Président
Impératif français

DISCRIMINATION PRATIQUÉE DANS LES INSTITUTIONS EUROPÉENNES…

Défense de la langue française
Jacques Dutourd
Président
Académie française

*****************************************************************************

JACQUES SANTER
Président de la Commission Européenne

Bruxelles, le 11 septembre 1998
SG (98) D/84574

Monsieur Jean-Paul PERREAULT

Président
Impératif Français
C.P. 449
J9H 5E7 Aylmer (PQ)
CANADA

Monsieur le Président,

Je vous remercie de votre lettre du 30 juillet 1998, concernant l’utilisation des différentes langues officielles de l’Union européenne sur ses serveurs Internet.

Depuis le lancement du serveur "Europa" en février 1995, des progrès notables ont été effectués dans ce domaine. Cette année, nos efforts constants ont permis de mettre en place une présentation multilingue complète des pages supérieures de nos sites Internet, aussi bien au niveau des pages communes à toutes les Institutions de l’Union qu’à celui des pages spécifiques à la Commission européenne.

Le serveur Europa a d’ailleurs récemment remporté le Grand Prix du meilleur site Internet au Festival de la Communication Audiovisuelle et Multimédia de Biarritz 1998, notamment pour récompenser son aspect multilingue très développé par rapport à la plupart des sites de même type.

Je suis tout à fait conscient qu’un effort reste à faire en ce qui concerne la présentation individuelle des différents services et directions générales de la Commission européenne. Des modèles de pages d’accueil dans toutes les langues ont d’ailleurs été mis à leur disposition afin de les inciter à développer l’aspect multilingue de leur site.

Toutefois, je tiens à souligner que les moyens de la Commission en matière de communication sur Internet sont limités, et la gestion d’un site comprenant plusieurs milliers de pages dans onze versions linguistiques est une tâche très ardue. Dans un souci d’efficacité, et afin de pouvoir offrir aux citoyens des informations fiables dans un délai aussi court que possible, nous sommes parfois amenés à publier des textes sur Internet dans une seule version linguistique en premier lieu, puis dans les autres versions au fur et à mesure de leur disponibilité.

Je vous prie de croire, Monsieur le Président, à l’assurance de ma considération distinguée.

Jacques Santer