LE PÉTAINISME DE L’ESPRIT !

LE PéTAINISME DE L’ESPRIT !

M. Joseph Commets, directeur
école de l’Alliance Française
Paris

M. le directeur,
Messieurs dames de l’Alliance française,

Le reniement de soi, ou le pétainisme de l’esprit.

Plus je regarde "aller" la France depuis quelques années, plus mon opinion
devient claire et ferme: la France s’autopétainise.

Nul besoin d’ennemi extérieur. Celui-ci habite désormais votre esprit. Comme si,
faute de conquérant de chair et d’armes, vous cherchiez par tous les moyens à vous
assujettir à une idée parfaitement suicidaire: la destruction et le mépris de soi au
nom de l’«ouverture à l’autre». Bonne conscience en sus.

Comment une grande nation, et même nation colonisatrice à une certaine époque,
a-t-elle pu ainsi introjecter avec tant d’aisance une authentique mentalité de
«colonisée»?

Aussi loin qu’il m’en souvienne du haut de mes quarante ans, j’ai toujours été un
admirateur sinon un amoureux de la France. D’où mon désarroi grandissant devant ce pays
qui semble avoir perdu toute fierté et respect de lui-même.

Le premier psychologue de pacotille venu vous le dira: il est impossible d’aimer un
être qui se répugne à lui-même. Sauf par le versant tordu et pathologique de la
pitié. à vouloir être faussement et si ridiculement ‘mondial’ (privilégier
outrancièrement une langue parmi quelque cinq mille autres, et étrangère par surcroît,
c’est ça l’ouverture au monde..?), vous ne réussissez qu’à éloigner vos véritables
amis et alliés.

De Mazarin à de Gaulle, par Diderot et Pasteur, la France n’a jamais été tant
universelle que lorsqu’elle était vraiment et pleinement elle-même. Sans honte.

La France me déçoit. Profondément. Et j’en ai douleur. Grande douleur.

Comme si ma propre mère reniait sa matriarchie.

Jean-Luc Gouin
Québec
Saturnie@videotron.ca

(Le 28 avril 1999)

«Les Gueuleries d’un Francien»
http://www.smartnet.ca/users/vigile/pol/101jlg/index.html