LE MAL EST PROFOND

Je vous adresse le message que j’ai envoyé au groupe de discussion
fr.lettres.langue.francaise concernant le mensuel français Science et Vie Micro.

Peut-être pourriez-vous écrire à ce magazine, en leur faisant part
de vos propres arguments ?

Merci.

Patrick Leloup, Saint Sébastien sur Loire. France

———————————————————-

LE MAL EST PROFOND

Voici ce qu’on peut lire en page 48 du numéro 173 (juillet-août 1999)
de Science et Vie Micro:

Mèl, bogue et cédérom ?

Quitte à apprendre des mots nouveaux, autant en profiter pour
apprendre l’anglais. ça peut toujours servir. Et puis, franchement, vous vous voyez,
vous, partir en "ouiquainde" ? Bref, la langue informatique est plus anglaise
que française, c’est une réalité entendue… [fin de citation]

Cet affligeant raisonnement peut bien entendu s’appliquer aussi aux
télécommunications, aux finances, au commerce, aux transports, à l’électronique, aux
sports, et ainsi de suite. Parlons et écrivons anglais, car la langue française
("maille têlor ize ritche") est d’un ridicule ! Comment Science et Vie Micro
écrit-il "bogué" ? Parfois "buggé" et parfois "bugué"…
La prétention à l’anglophonie a des limites.

Le précédent numéro de ce magazine proposait à ses lecteurs de
trouver un terme français pour "wearable computers", qui sont des ordinateurs
que l’on porte sur soi (l’écran est intégré aux lunettes, etc.). Le gagnant d’un an
d’abonnement à Science et Vie Micro a proposé "aimant", en indiquant vouloir
jouer sur les deux sens de ce mot. Sa lettre se termine par la phrase suivante:

Nous porterions donc les uns les autres, dans ce futur égocentrique,
des "aimants" – ou des "magnets" (anglais oblige)… [fin de citation]

Cette remarque "anglais oblige" montre que le mal est
profond, et qu’est omniprésent l’état d’esprit de colonisé heureux de l’être et de
valet exploité qui en redemande. La proposition de ce gagnant est ubuesque: il traduit
l’anglais "wearable computer" par l’anglais "magnet" ! Peut-être
Science et Vie Micro espère-t-il ainsi lui-même gagner de la part des Américains un
joli habit de laquais, avec l’inscription "for our zealous servant" ? Les
américanomanes ont déjà traduit l’anglais "tennis player" par
"tennisman" (féminin: "tenniswoman") et l’anglais "record
holder" par "recordman". Ils ont abrégé "goal keeper" en
"goal". Amis Américains, la France se soucie de l’évolution de votre
vocabulaire et vous propose le terme "magnet" pour "wearable
computer". Science et Vie Micro appelle cela "apprendre l’anglais"…

Il est vrai que même pour des américanolâtres, le mot
"wearable" est bien difficile à prononcer !

Voici les adresses de Science et Vie Micro:

http://svm.vnunet.fr

forumsvm@vnunet.fr

SVM, 2-6 rue des Bourets, BP145, 92154 Suresnes Cedex, France (qui est
la

nouvelle adresse de SVM à partir du 1er juillet).

(Le 27 juin 1999)