LE FRANÇAIS MENACÉ

LE FRANçAIS MENACé ?

« Lucien Bouchard affirme à Los Angeles que la langue française serait "plus
que jamais" menacée au Québec (…) Tous les indicateurs démographiques
contredisent l’assertion sensationnelle du premier ministre aux é-U. En effet, le
français est en meilleure posture que jamais au Québec. Il suffit de se promener
quelques minutes dans les rues de Montréal, d’acheter un cadeau dans un grand magasin ou
de commander un café pour s’en rendre compte. »

« Le français des Québécois est davantage en sécurité à l’intérieur du Canada,
protégé qu’il est par les lois et le poids économique de la fédération toute
entière, forçant par le fait même nos partenaires commerciaux tant internes qu’externes
à respecter la langue de Molière. »

(Extrait du site Internet du Regroupement Unilien du Canada, au service de l’unité
canadienne depuis 1995. L’adresse Internet d’Unilien est : http://www.uni.ca/index_f.html )
Texte remis par notre correspondant : Daniel Duclos d.duclos@sympatico.ca

(Le 27 octobre 1999)