LE CRTC S’ÉLOIGNE DE SON MANDAT !

LE CRTC S’éLOIGNE DE SON MANDAT !

Protéger le contenu canadien ne semble plus être le mandat du CRTC
qui accordera cette année plusieurs permis à de nouvelles stations de télévision
numérique dont un très grand nombre seront de langue anglaise ou à fort contenu
américain. Les nouvelles stations numériques de catégorie 1 devront, de leur côté,
diffuser au moins 50% de contenu canadien, alors que, de l’autre, les nouvelles
stations de catégorie 2 pourront avoir jusqu’à 85 % de contenu étranger (lire
américain) durant la première année pour le réduire progressivement à 65 % !!!

De plus, le CRTC s’engage à limiter à dix le nombre de permis
attribués aux chaînes à contenu canadien élevé , sans pour cela limiter le nombre de
permis pour les chaînes de catégorie 2 : « Le Conseil ne limitera pas le nombre
de licences de catégorie 2 qu’il attribuera.»

Ainsi, en 2001, il pourrait y avoir jusqu’à 355 nouvelles
stations de télé numérique de catégorie 2 disponibles par câ ble ou par satellite,
dont seulement 23 seraient de langue française (à peine 6,5 % des nouvelles stations !)

Selon le président d’Impératif français, « la nouvelle
approche du CRTC autorise l’élargissement de la gamme de choix télévisuels en
anglais à fort contenu américain. De plus, les câblodistributeurs de l’extérieur
du Québec et les services de satellite refuseront de plus en plus les stations
francophones.» Selon M. Perreault, l’effet est prévisible : « cette nouvelle gamme
de services télévisuels grandement américanisés empiétera sur l’auditoire de la
télé de langue française, aussi bien au Québec qu’à l’extérieur. Tout
cela, grâce au CRTC et au gouvernement canadien !»

Adresse utile : Avis public 2000-22 et communiqué du CRTC du 11 avril
2000 :
http://www.crtc.gc.ca/FRN/NEWS/RELEASES/2000/R000411f.htm

(Le 30 septembre 2000)