LE CRTC ET FRANÇOISE BERTRAND

LE CRTC ET FRANçOISE BERTRAND
Des comptes à rendre…

Madame la Coprésidente,

Pour les abonnés du câble des régions où les Francophones sont minoritaires,
l’accès à des chaînes spécialisées est difficile. Madame Bertrand répète
depuis deux ans qu’elle veut faire quelque chose, mais le CRTC vient quand
même de décider de ne pas modifier l’article 18 du Règlement sur la
distribution de la radiodiffusion pour créer des zones bilingues. Le CRTC a
annoncé cette décision au moyen d’un autre avis public (2000-38)
[http://www.crtc.gc.ca/archive/Notices/2000/PB2000-38.htm].
En fait, le CRTC
n’interviendra pas sauf pour les systèmes à capacité élevée (les systèmes
numériques). Cette décision est très décevante pour de nombreux Francophones
minoritaires au Canada, en particulier pour ceux de la capitale
éventuellement bilingue du Canada.

J’aimerais que la présidente du CRTC, Mme Françoise Bertrand soit convoquée
par le Comité mixte permanent des langues officielles afin d’expliquer son
inaction, après avoir maintes fois laisser croire qu’elle avait vraiment
l’intention de voir à améliorer les choix télévisuels en français, en
particulier à l’extérieur du Québec. J’estime donc que l’avis public
susmentionné justifie amplement la comparution de Mme Bertrand devant votre
comité.

Je vous prie d’agréer, Madame la Coprésidente, l’expression de mes
respectueux sentiments.

Léo La Brie
Hull (Québec)

Cc. Mauril Bélanger, Don Boudria, Jean-Robert Gauthier, Louis Plamondon,
Jean-Claude Rivest, Jean-Maurice Simard, Louis Robichaud, Maurice Dumas,
Suzanne Tremblay, Daniel Turp, Raynald Charest, Jean-Paul Perreault et
Miriam Burke (cogreffière du Comité).

NDLR – Quelques adresses électroniques utiles :
Belanger.M@parl.gc.ca
Boudria.D@parl.gc.ca
Plamondon.L@parl.gc.ca
Turp.D@parl.gc.ca
gauthj@sen.parl.gc.ca
rivesj@sen.parl.gc.ca

(Le 6 avril 2000)