L’AUTO-TERRASSEMENT XX

L’AUTO-TERRASSEMENT XX

Suite à : « L’AUTO-TERRASSEMENT XIX » (Voir dans les archives de IF, si désiré, pour les recensions antérieures)

=> Présentation similaire à celles retenues précédemment. Aussi, à qui l’a déjà lue ou parcourue, incidemment le ‘fidèle’ d’«Impératif Français», je suggère d’aller directement aux informations fraîches apparaissant plus bas en texte.

La Strangulation de Soi par la Langue de l’Autre

Qui se voit séduit, ému, au reste
Ou envoûté par qui se déteste ?

Je m’informe tous les jours des « nouveautés » sur Inforoute. Et tous les jours je découvre des présentations comme celles qui suivent : des sites francophones, d’ailleurs essentiellement européo-français, qui s’annoncent en anglais (car peu, et je m’en réjouis, sont québécois bien que les citoyens de l’ancienne Nouvelle-France investissent massivement la grande Toile). Le contenu de ces sites est souvent bilingue sinon de même couleur (blue white, red… with stars). Et bien que ce ne soit que le titre (ou la raison sociale), à peu de chose près, qui parfois ne soit pas français, c’est tout de même un signe clair et extrêmement puissant à la communauté mondiale – un signe de retraite, de démission, de capitulation. D’assujettissement, en un mot. C’est comme si on accueillait les gens par des «Welcome!» et réservions les «Bienvenue!» pour la visite du sous-sol. Ou des dépendances…

Ce ne sont pas d’abord les étatsuniens qui occupent linguistiquement tout l’espace. Ce sont avant tout les Franciens (http://www.smartnet.ca/users/vigile/pol/101jlg/franciens.html) qui répugnent à leur propre idiome. Un Français, un Belge ou un Suisse qui s’exprime essentiellement en anglais sur inforoute, ou ailleurs, étale et déverse sur la Planète toute entière la volonté de sa propre dessiccation. Il dit haut, fort et loin – aux presque 6 milliards de Terriens – que sa langue est inutile, superflue, encombrante sinon ridicule. Il invite tous ses congénères à ignorer celle-ci, et à ne surtout pas la connaître ou l’apprivoiser. L’aimer, moins encore. à quoi bon la francophonie, en concluront tous les allophones, si la francité se renie de son propre fond? Nul n’est dupe d’un pareil mépris. De soi. Fût-il dans la soie.

Il n’y a pas plus tragique génocide d’une langue que celui qui se déploie dans le refus même de ses locuteurs de la parler. La strangulation de soi par la langue de l’«autre» : forme onanismique, pseudo-moderne et puissamment servile du baiser de Judas. Comme quoi la parole ne constitue pas toujours l’instrument de la Liberté. Elle en est parfois – tel le dard du scorpion se retournant contre lui-même – la ferme négation. Les assassins du français, ce sont les Français mêmes. D’où qu’ils se licencent. D’où qu’ils se silencent. Avant qu’ils ne se signassent, enfin. Soulagés d’existence.

N’hésitez pas, ami-es lecteurs, à exprimer votre opinion, votre déception, votre chagrin, votre indignation enfin, aux toileurs responsables de ces sites (ces «Webmasters», ainsi qu’ils se présentent). Il n’y a point de petits gestes, mais seulement des individus cohérents et fidèles à leurs idées, notamment les idées hautes propres aux idéaux.

[ Une version ‘reconstituée’ de cette introduction est également accessible sous le titre: «La Déracination» (http://www.smartnet.ca/users/vigile/pol/101jlg/deracination.html) ]

Salut à vous,

Jean-Luc Gouin
Québec, ce 31 août 1998

********
********

«DSA On Line» (Antony, Île-de-France, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=160222

«Full Forward» (Bordeaux, Aquitaine, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=161602

«Fox Kids» (Paris, Île-de-France, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=161049
La chaîne de télévision Fox Kids invite les enfants dans un dessin animé interactif plein de jeux, de cadeaux et de surprises. [Jamais trop tôt pour l’endoctrinement et l’assimilation? Dès le plus jeune âge les enfants apprendront qu’ils sont des ‘kids’. Futée comme un renard la "Fox Kids"… En plein Paris! Un peu de moutarde dans les veines avec ça? Le plaisir de l’autodémantèlement avant même la première pierre de quelque construction…]

«Travel in France» (Bordeaux, Aquitaine, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=161302

«Pictonline» (Paris, Île-de-France, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=162442
Banque d’images.

«Derrick’s Club» (Suisse)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=161923

«Bretagne Musiques On Line» (Brest, Bretagne, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=162748
[Pourquoi pas ‘En ligne’ en breton si non en français? Pourquoi donc ce mimétisme constant de l’anglais?]

«Cybercook» (Alsace, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=162754
[C’est ça. Grillons-«Nous» dans la poêle…]

«Dirt Devils» (Université Laval, Québec, Québec)
http://www.geocities.com/Colosseum/Sideline/1166/
[Une équipe sportive locale, dans la première université française d’Amérique, qui se donne pareille dénomination. Serait-ce la France désormais qui déteint sur nous..?]

«Swiss Comics» (Switzerland, of course!)
http://photon-17.iprolink.ch/~swisscom/main.htm
(In English and English only! Désolé pour les langues officielles de… la Suisse. On appelle cela fierté et amour-propre.]

«SmashWeb» (Montréal, Québec, Canada)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=165592
Conception de sites pour entreprises. [Comme dirait un ado: "C’est quoi le rap?"]

«Hôtel Garden Elysée» (Paris, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=167742
Le confort moderne d’un hôtel 4 étoiles tout neuf, est-il dit. [Le ‘tout neuf’, ne serait-ce pas plutôt qu’on «doive» donner absolument un nom au moins partiellement anglais..?]

«CyberTechs Servers» (Trois-Rivières, Québec, Canada)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=169218

«Groupe Informer Former» (Montréal, Québec, Canada)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=172328

«Gamelog» (Paris, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=172829

«Families onLine» (Angers, Maine-et-Loire, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=173591
[Venez les enfants, un compatriote français va vous parler en anglais… Youppi!]

«Galerie Art Project» (Marseille, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=174268
Plus de 30 artistes du Sud-Est de la France sont présentés sur cette galerie virtuelle…
[Une galerie française pour des artistes français, mais une appellation anglaise. Le ridicule recule chaque jour ses propres limites.]

«Legal News» (Paris, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=176003

«HelpINet» (Paris, Île-de-France, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=177432

«Amnesty International Grenoble» (Grenoble, Isère, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=177554
[Mais par Toutatis! Pourquoi pas «Amnistie Internationale» (comme on le dit et l’écrit, par exemple, au Québec)? L’auto-esclavage est-il susceptible de protection de la part de Amn..?]

«Prime Invest Hôtels» (Saint-François, Guadeloupe, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=179654

«Chiefs de Laval» (Laval, Québec, Canada)
http://www.angelfire.com/ak/ChiefS/
équipe de hockey de la ligue semi-professionnelle du Québec. [Une appellation française eût-elle été insupportable à l’oreille dans cette grande ville francophone du Québec? Veut-on copier Québec, la capitale du seul état français d’Amérique qui s’est récemment donné une équipe du nom de «Bulldogs»? Puisqu’on y est, pourquoi pas s’offrir une équipe identifiée au nom de «The Creepers»: «Les Rampants»??? ]

«French Flavor» (Paris, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=181140
French Flavor recense les sites Web des villes et villages de France.
[ça dépasse l’imagination…]

«Tahiti Invest» (Papeete, Tahiti, Polynésie française)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=182122
[French Polynesia?]

«Association Dazzle And Delight» (Nice, Provance-Alpes-Côte d’Azur, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=181813
[Site de promotion de la culture. Oui, mais laquelle?]

«RCS CAD Systems» (Laval, Québec, Canada)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=183097

«Subversive Liberty. Home Page of Pierre Lemieux»
http://www.pierre-lemieux.net/
[Le site de ce Québécois francophone – esprit libre? – nous offre tout de même un tout petit coin… dans sa langue maternelle. Pas complètement colonisé… notre Lemieux ‘addicted’ de cigarettes et d’armes à feu. Dommage de se tirer dans le pied ainsi, car un tel esprit aurait pu être d’emblée qq chose de sympathique…]

«MuseumGate» (Nancy, Lorraine, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=184267

«Zeda’s World» (Nantes, France)
http://www.altern.org/zeda/
[Zeda’s, Mail Me, Award, French CV..!, etc.]

«Zineland» (Proville, Nord, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=185907

«THE SEB WORLD» (Le Chesnay, France)
http://www.i-france.com/TheSebWorld/marceau.htm

«Palmito’s Homepage» (Fontenay-aux-Roses, France)
http://www.mygale.org/07/palmito/

«Help&Web» (Toulouse, France)
http://www.le-village.com/technopole/helpweb/index.htm

«Fantasy World» (Richwiller, France)
http://arcades.le-village.com/FantasyWorld/

********
********

En Complément =>

«Les Gueuleries d’un Francien»: http://www.smartnet.ca/users/vigile/pol/101jlg/index.html
(sur «Vigile»: http://www.smartnet.ca/users/vigile/index/indexa.html) et
«Chronologie de l’Histoire du Québec»: http://pages.infinit.net/histoire/jlgindex.html

jlg