L’AUTO-TERRASSEMENT XV

L’AUTO-TERRASSEMENT XV

Suite à : « L’AUTO-TERRASSEMENT XIV » (Voir dans les archives de IF, si désiré, pour les recensions antérieures)

=> Présentation similaire à celles retenues précédemment. Aussi, à qui l’a déjà lue ou parcourue, incidemment le ‘fidèle’ d’«Impératif Français», je suggère d’aller directement aux informations fraîches apparaissant plus bas en texte.

La Strangulation de Soi par la Langue de l’Autre

Qui se voit séduit, ému, au reste
Ou envoûté par qui se déteste ?

Je m’informe tous les jours des « nouveautés » sur Inforoute. Et tous les jours je découvre des présentations comme celles qui suivent : des sites francophones, d’ailleurs essentiellement européo-français, qui s’annoncent en anglais (car peu, et je m’en réjouis, sont québécois bien que les citoyens de l’ancienne Nouvelle-France investissent massivement la grande Toile). Le contenu de ces sites est souvent bilingue sinon de même couleur (blue white, red… with stars). Et bien que ce ne soit que le titre (ou la raison sociale), à peu de chose près, qui parfois ne soit pas français, c’est tout de même un signe clair et extrêmement puissant à la communauté mondiale – un signe de retraite, de démission, de capitulation. D’assujettissement, en un mot. C’est comme si on accueillait les gens par des «Welcome!» et réservions les «Bienvenue!» pour la visite du sous-sol. Ou des dépendances…

Ce ne sont pas d’abord les étatsuniens qui occupent linguistiquement tout l’espace. Ce sont avant tout les Franciens (http://w3.alphacom.net/~frapb/vigile/pol/101jlg/franciens.html) qui répugnent à leur propre idiome. Un Français, un Belge ou un Suisse qui s’exprime essentiellement en anglais sur inforoute, ou ailleurs, étale et déverse sur la Planète tout entière la volonté de sa propre dessication. Il dit haut, fort et loin – aux 6 milliards de Terriens – que sa langue est inutile, superflue, encombrante sinon ridicule. Il invite tous ses congénères à ignorer celle-ci, et à ne surtout pas la connaître ou l’apprivoiser. L’aimer, moins encore. à quoi bon la francophonie, en concluront tous les allophones, si la francité se renie de son propre fond? Nul n’est dupe d’un pareil mépris. De soi. Fût-il dans la soie.

Il n’y a pas plus tragique génocide d’une langue que celui qui se déploie dans le refus même de ses locuteurs de la parler. La strangulation de soi par la langue de l’«autre» : forme onanismique, pseudo-moderne et puissamment servile du baiser de Judas. Comme quoi la parole ne constitue pas toujours l’instrument de la Liberté. Elle en est parfois – tel le dard du scorpion se retournant contre lui-même – la ferme négation. Les assassins du français, ce sont les Français mêmes. D’où qu’ils se licencent. D’où qu’ils se silencent. Avant qu’ils ne se signassent, enfin. Soulagés d’existence.

N’hésitez pas, ami-es lecteurs, à exprimer votre opinion, votre déception, votre chagrin, votre indignation enfin, aux toileurs responsables de ces sites (ces «Webmasters», ainsi qu’ils se présentent). Il n’y a point de petits gestes, mais seulement des individus cohérents et fidèles à leurs idées, notamment les idées hautes propres aux idéaux.

[ Une version ‘reconstituée’ de cette introduction est également accessible sous le titre: «La Déracination» (http://w3.alphacom.net/~frapb/vigile/pol/101jlg/deracination.html) ]

Salut à vous,

Jean-Luc Gouin
Québec, ce 21 avril 1998

********
********

«Ad Valvas» (Bruxelles, Belgique)
http://www.advalvas.be/

«Road House» (Bruxelles, Belgique)
http://www.roadhouse.be/roadhouse/welcome.html
[«Ad Valvas» et «Road House». Les deux principaux moteurs de recherche de la BELGIQUE. Ce pays possède trois langues officielles: le français, le flamand et l’allemand. Or ces moteurs sont anglais, unilingues anglais, exclusivement anglais. Un Belge doit comprendre l’anglais pour s’informer de ce qui se fait sur inforoute dans son propre pays. Imagine-t-on un moteur britannique, australien ou ‘canadian’ qui ne permet pas à ses citoyens de travailler, dialoguer, chercher dans la langue des citoyens des pays correspondants..? Il y a pire..: la SUISSE a quatre langues officielles, si on inclut le statut particulier du romanche. L’«honneur» serait-il devenu un mot parfaitement suranné dans certains coins du monde..?]

«Archi Made Folies» (Saint-Herblain, Pays de Loire, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=121123

«PTime» (Montpellier, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=121967

«PrinTack» (France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=121765

«Kolko’s Cyber Space» (Overijse, Brabant, Belgique)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=121975

«Tooney Toon» (Falaise, Calvados, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=121764

«Bionix Cells For Men» (Montréal, Québec, Canada)
http://www.bionix.net/ info@bionix.net)

«Brainsoft» (Nanterre, Hauts-de-Seine, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=122042

«Cyberbox Webmasters» (Montréal, Québec, Canada)
http://www.Mlink.NET/~cyberbox/frbg/frbg.html
Enter our World…

«At Prod» (Paris, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=122018

«Real Estate France (REF)» (Lyon, Rhônes-Alpes, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=122902

«Bullet Proof» (Montpellier, Languedoc Roussillon, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=122932

«FokusGroup inc.» (Montréal, Québec, Canada)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=122582

«C2D System House» (Anlgeur, Liège, Belgique)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=122285

«Salsa News» (Paris, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=122547

«Difaura Online» (Paris, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=122952

«Esteam» (Paris, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=123214

«Plastic Omnium» (Levallois, Hauts-de-Seine, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=123458

«TAA Magnetic» (Argenteuil, Île-de-France, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=123888

«Havas Overseas» (Boulogne, Île-de-France, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=123865

«Away» (Paris, France)
http://www.away.fr/
[«Away»… Décidément: anything but french! Au coeur même de la ville française de la Planète. Fierté, dignité, respect de soi: c’était bon pour Jean Moulin seulement? Est-ce donc pour cette France-là que cet homme hors norme a lutté et souffert atrocement???]

«Dealer #1» (Bellefeuille, Quebec, Canada)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=123928

«Peppermint» (Paris, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=124182

«Imperial Food Pizzas» (Valence, Drôme, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=123938
[Incroyable mais vrai…]

«Driv’Occaz» (France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=124162

«Audomarois online» (Saint-Omer, Pas-de-Calais, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=123930

«France-mail» (Saint-Mandé, Val-de-Marne, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=125014
France-mail est un service de courrier électronique gratuit destiné à tous les francophones de la planète… [Qui l’eût cru..?]

«CityMusic» (Saint-Genis, Rhône-Alpes, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=124822

«Brain’s World» (Nantes, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=125808

«Full Of Life» (Limoges, Haute-Vienne, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=126022

«Eurocomputer» (Ixelles, Ixelles, Belgique)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=126337
[Des francophones encore aux… «Computers»?]

«Hôtel Brice Tulip Inn» (Nice, Côte d’Azur, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=126188
[Vendre son âme pour un «e»…]

«Pau by Web» (Pau, Béarn, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=126332
[Réveillez-moi quelqu’un!]

«Electronic Business Group» (France)
http://www.commerce-electronique.com/

«Bénin on line» (Cotonou, République du Bénin)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=126525
[Pourquoi pas: «…en ligne (ou en Réseau)» ? En outre, ça permettrait aux gens de ne pas en déduire que ce pays africain serait anglophone…]

«PCB Engineering» (Charleroi, Belgique)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=127002

«Multi-Form» (La Roque d’Anthéron , Bouches-du-Rhône, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=127124
[Ou comment réussir à se nier en évacuant un petit ‘e’]

«Useless» (Lille, Nord, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=127136
[ça c’est français!]

«Thing’s Center» (Montréal, Québec, Canada)
http://www.geocities.com/SouthBeach/Cove/3754/
Thing’s Center est un site francophone et anglophone qui a été totalement conçu et construit pour vous! Venez vous amuser!!
[ça vous amuse, vous, un site ‘bilingue’ qui se donne une appellation anglaise en plein Québec?]

«123Models» (Montpellier, Languedoc-Roussillon, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=127612
Agence qui propose les « books » de jeunes mannequins.
[Des ‘models’ et des ‘books’… Vive la France!]

«Mud Pie» (Laval, Québec, Canada)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=127611

«Endosurg» (Clermont-Ferrand, Auvergne, France )
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=127743
[Chirurgie française… with surg-eons]

«Mulhouse Olympic Natation» (Mulhouse, Alsace, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=127624
Club de natation. Centre d’entraînement de haut niveau depuis 35 ans au service de la natation française. [Si si! vous avez bien lu: «au service de la na(ta)tion française»…]

«New Continental Flat Hotel» (Bruxelles, Brabant, Belgique)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=127593
[Sans doute que si cet hôtel portait nom français (ou flamand), on le croirait infesté de blattes et autres bestioles accueillantes..?]

«Canadian Immigration Visa Experts» (Montréal, Québec, Canada)
http://www3.sympatico.ca/canadian.visa.experts/
Nous vous emmenons en Amérique du Nord, nous avons des conseillers en immigration et main-d’oeuvre compétents et dévoués avec un bagage d’expérience de plus de 15 ans.
[Pays bilingue mais titre unilingue. On devine la langue… Et au Québec.]

********
********

Complément => Réflexions sur cet état des lieux:

http://w3.alphacom.net/~frapb/vigile/pol/101jlg/
(sur «Vigile»: http://w3.alphacom.net/~frapb/vigile/index/indexa.html) et
«Chronologie historique du Québec»: http://pages.infinit.net/histoire/jlgindex.html

jlg