L’AUTO-TERRASSEMENT XIV

L’AUTO-TERRASSEMENT XIV

Suite à : « L’AUTO-TERRASSEMENT XIII » (Voir dans les archives de IF, si désiré, pour les recensions antérieures)

– Présentation similaire à celle retenue précédemment –

La Strangulation de Soi par la Langue de l’Autre

Qui se voit séduit, ému, au reste
Ou envoûté par qui se déteste ?

Je m’informe tous les jours des « nouveautés » sur Inforoute. Et tous les jours je découvre des présentations comme celles qui suivent : des sites francophones, d’ailleurs essentiellement européo-français, qui s’annoncent en anglais (car peu, et je m’en réjouis, sont québécois bien que les citoyens de l’ancienne Nouvelle-France investissent massivement la grande Toile). Le contenu de ces sites est souvent bilingue sinon de même couleur (blue white, red… with stars). Et bien que ce ne soit que le titre (ou la raison sociale), à peu de chose près, qui parfois ne soit pas français, c’est tout de même un signe clair et extrêmement puissant à la communauté mondiale – un signe de retraite, de démission, de capitulation. D’assujettissement, en un mot. C’est comme si on accueillait les gens par des «Welcome!» et réservions les «Bienvenue!» pour la visite du sous-sol. Ou des dépendances…

Ce ne sont pas d’abord les étatsuniens qui occupent linguistiquement tout l’espace. Ce sont avant tout les Franciens (http://w3.alphacom.net/~frapb/vigile/pol/101jlg/franciens.html) qui répugnent à leur propre idiome. Un Français, un Belge ou un Suisse qui s’exprime essentiellement en anglais sur inforoute, ou ailleurs, étale et déverse sur la Planète tout entière la volonté de sa propre dessication. Il dit haut, fort et loin – aux 6 milliards de Terriens – que sa langue est inutile, superflue, encombrante sinon ridicule. Il invite tous ses congénères à ignorer celle-ci, et à ne surtout pas la connaître ou l’apprivoiser. L’aimer, moins encore. à quoi bon la francophonie, en concluront tous les allophones, si la francité se renie de son propre fond? Nul n’est dupe d’un pareil mépris. De soi. Fût-il dans la soie.

Il n’y a pas plus tragique génocide d’une langue que celui qui se déploie dans le refus même de ses locuteurs de la parler. La strangulation de soi par la langue de l’«autre» : forme onanismique, pseudo-moderne et puissamment servile du baiser de Judas. Comme quoi la parole ne constitue pas toujours l’instrument de la Liberté. Elle en est parfois – tel le dard du scorpion se retournant contre lui-même – la ferme négation. Les assassins du français, ce sont les Français mêmes. D’où qu’ils se licencent. D’où qu’ils se silencent. Avant qu’ils ne se signassent, enfin. Soulagés d’existence.

N’hésitez pas, ami-es lecteurs, à exprimer votre opinion, votre déception, votre chagrin, votre indignation enfin, aux toileurs responsables de ces sites (ces «Webmasters», ainsi qu’ils se présentent). Il n’y a point de petits gestes, mais seulement des individus cohérents et fidèles à leurs idées, notamment les idées hautes propres aux idéaux.

[ Une version ‘reconstituée’ de cette introduction est désormais accessible sous le titre «La Déracination»: http://w3.alphacom.net/~frapb/vigile/pol/101jlg/deracination.html ]

Salut à vous,

Jean-Luc Gouin
Québec, ce 3 avril 1998

********
********

«Modern Talking» (Braine L’Alleud, Belgique)
http://club.euronet.be/bernard.dewee/mt.html

«AXA Investment Managers» (Paris, France)
http://www.axa-investmentmanagers.fr/

«Spicemen» (Larochelle, France)
http://www.mygale.org/01/spicemen/
Spice Girl, Girl Power, Channel # Larochelle…

«Beauty in Darkness» (Montréal, Québec)
http://pages.infinit.net/darkest/

«Weblight Design par The Warez Clan» (St-Hubert, Québec)
http://pages.infinit.net/weblight/
Webpage creation, Webpage maintenace, Photo scanning, Webdesign, création de pages Webs, scannage… [Et croyez-le ou non, il est indiqué également ceci en page vestibule de ce site: COMING SOON : ENGLISH & ITALIAN VERSION… Donc on comprendra – déduction par l’absurde – que ce site est… français !?!]

« S.A.R.L. Moto Hall» (Ajaccio, Corse, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=117074
[Snif! Snif! et Re-snif! Même la Corse est touchée…]

«Bleu Quest Design» (Montréal, Québec, Canada)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=117089
[Bleu… Fleur de Lysé?]

«Microworld S.A.» (Le Fontanil, Isère, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=117422

«Jm’s Bar» (Paris, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=117519

«Net " l’immobilier Online» (Sèvres, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=117823

«Gallery Art» (Gevrey-Chambertin, Bourgogne, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=117722

«Soft Ideal» (Paris, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=117507

«Dinard Beach Volley» (Dinard, Bretagne, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=116124

«Eric Sieberath’s homepage» (Paris, France)
http://www.geocities.com/paris/leftbank/7202

«Homepage Eric Zufferey» (Suisse)
http://www.mygale.org/05/zufferey/

«Cash Cash» (Uzes, Gard, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=117863

«Palm Beach» (Saint-Cyprien, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=118171
[Cash Cash, Palm Beach… Exemples éclatants où la forme (linguistique) rejoint obrepticement le fond (idéologique)]

«Data Net System» (Paris, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=117901
[Ou une raison sociale parisienne en trois mots non français…]

«Digital Concept Toulouse» (Toulouse, Haute-Garonne, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=118042
[Tellement embourbés dans l’"englissement" nous sommes, que l’on ne distingue même plus les structures et le vocabulaire proprement français: le qualificatif précédant le substantif, annulation des articles et termes (digital => numérique) non français]

«OMJ Electronic» (Chevagny-sur-Guye, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=118172
[Electronic est beaucoup plus électronique que… électronique. ça tombe sous le sens, bien sûr. Tout en dessous…]

«M.R.S.Rally Team» (Montréal, Québec, Canada)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=118179
[Dommage. C’eût pu être une bonne équipe…]

«FirstInvest» (Paris, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=118223
[First… Pour ce qui regarde l’aliénation de soi?]

«Opened Folklore et Traditions» (Brabant Wallon, Belgique)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=118412
["Opened Folklore"… en Belgique romande. On rêve ou quoi? On ne se contente plus de nier le présent, il faut désormais effacer rétroactivement le passé…]

«Netcorner» (Gland, Vaud, Suisse)
http://www.net-corner.ch/
Le moyen le plus simple de naviguer sur Internet depuis la Suisse Romande.
[Suisse française… et Netcorner..?]

«Fraime» (Boulogne, Haut-de-Seine, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=121103
Technologie de l’information…
[Un petit «i» pour faire passer la pilule du "Frame"? Anything but French???]

«Hum@n» (Lyon, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=118396
[Ici, au contraire, le «i» se voit extirpé. Y aurait-il de l’inhumain dans «Humain» (ou Hum@in»)? Encore et encore: Anything but French…]

«JustClick» (Saint-Cloud, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=118524
[C’est ça… "just". Le cri de ralliement de tous les paresseux intellectuels]

«BelgianWebGuide» (Belgique)
http://www.webguide.be/
info@webguide.be.
[Vitrine unilingue anglaise de la Belgique!!! On croyait autrefois, avec Brel, que l’Angleterre n’était qu’un faubourg de Bruges. C’était il y a quatorze vies, sans doute. Maintenant, La "Belgium" ne se suffit plus avec ses trois langues officielles. C’est en anglais qu’elle se dit et qu’elle se montre. Ou se régurgite? Des Wallons et des Flamands qui communiquent in english pour communiquer esentiellement avec des francophones et des néerlandophones. Se nier soi-même pour présumément mieux «communiquer»… Bêtise ou esclavage mental?]

«Historic Wines» (France)
http://www.historic-wines.com/
[Imagine-t-on la Grande-Bretagne offrir son Shakespeare au monde, et ce en priorité en français, en espagnol ou en japonais..?]

«TransWin» (Paris, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=119322

«D.I.P. Development Internet Prod.» (Perpignan, Languedoc-Roussillon, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=119363
[Si désormais même Perpi’gnann’ se met à l’anglais, c’est que le président de la République en personne rêve sans doute en anglais. Socio-psychanalystes demandé-es d’urgence!]

«C.I. Trade Import – Export» (Neufchâteau, Belgique)
http://www.advalvas.be/white/scripts/white.dll?SearchVN?A&C1&1&58430

«C.P.C. Corporate Property Consultants» (Bruxelles, Belgique)
http://www.advalvas.be/white/scripts/white.dll?SearchVN?A&C1&1&32183

«World Technical Thask (WTT)» (Chatou-France, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=119608

«WIDE ingénierie» (Paris, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=119607
[ça se terminait bien pourtant… Dommage que l’on débute par un BIG WIDE]

«Camping-cars-euro-visit» (Kingersheim, Alsace, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=121067
Premier service français de location et vente de camping-cars.
[Premier…: linguistiquement parlant?]

«Sharing Gate» (Saint-Paul-Lès-Dax, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=120461

«Bed and Brussels» (Bruxelles, Belgique)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=120480

«Free Soft S.A.» (Limal, Brabant, Belgique)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=120470

«Sharelook France» (Nantes, Loire-Atlantique, France)
http://cgi.carrefour.net/nph-redirect?id=120862

********
********

De la magnificence à la déliquescence. Pour combien de siècles en avons-nous à essayer de comprendre qu’un superbe terreau de civilisation comme l’Europe se fût enlisé ainsi, sciemment, volontairement, dans la décomposition de soi?

********
********

Complément => Réflexions sur cet état des lieux:

http://w3.alphacom.net/~frapb/vigile/pol/101jlg/index.html
(sur «Vigile»: http://w3.alphacom.net/~frapb/vigile/index/indexa.html) et
«Chronologie historique du Québec»: http://pages.infinit.net/histoire/jlgindex.html

jlg