L’APFF LANCE UN APPEL AUX AMIS ET AUX RESPONSABLES DE LA FRANCOPHONIE

L’APFF lance un appel aux amis et aux
responsables de la francophonie

Lors du Xème Congrès mondial de la fédération
internationale des professeurs de français qui s’est tenu cet été à Paris,
le Secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie,
Monsieur Boutros Boutros-Ghali a déclaré: "Il ne faut pas défendre le
français pour le français, mais bien dessiner un projet de société avec le
plurilinguisme et la diversité culturelle comme principe d’action".

C’est avec ce même état d’esprit que nous avons créé
l’Association pour la Promotion de la Francophonie en Flandre (APFF). La
Flandre, située au nord de la Belgique, c’est la patrie d’Emile Verhaeren, de
James Ensor, d’Henri Storck, de Françoise Mallet-Joris ou encore d’Axelle Red
pour ne citer qu’eux; autant d’ambassadeurs de la langue et de la culture françaises
originaires d’une région néerlandophone.

Pas de politique

Soyons clairs : l’APFF ne poursuit aucun but politique
et n’entend nullement remettre en cause le statut linguistique de la Flandre.
Elle veut simplement que le français, l’une de nos langues nationales, ait
droit de cité en Flandre au même titre que toute autre langue. L’APFF ne
représente pas les francophones de Flandre; elle s’adresse à tous ceux qui
s’intéressent à la langue et à la culture françaises.

Cette promotion de la francophonie, l’APFF la réalise
notamment en publiant sur son site internet le magazine "Nouvelles de
Flandre" (http://www.dmnet.be/ndf).
On peut y trouver outre l’agenda des activités en français, les adresses des
ressources francophones en Flandre, des articles et des informations sur la
francophonie en général. Une version papier du magazine est également éditée
tous les deux mois.

Grâce à la participation d’une quarantaine
d’associations et via l’agenda publié dans son magazine, notre association a
pu assurer la promotion de plus de 300 activités en français au cours de la
saison 1999-2000.

Une action culturelle qui n’est pas passée inaperçue

L’année dernière, un de nos collaborateurs, Jean
Kokelberg, s’est vu décerner à Paris "Le mot d’or" pour avoir
publié "le meilleur article de l’année sur la langue française"
dans notre magazine. La remise de la distinction était placée sous le
patronage du Haut Conseil de la Francophonie, de l’Agence de la Francophonie
et de la Délégation générale à la langue française.

Plus récemment, Impératif français, organisme québécois
de promotion de la langue et de la culture d’expression française a mentionné
de façon spéciale l’APFF à l’occasion de la remise du "Prix
d’excellence Lyse-Daniels 2000".

Jusqu’ici la Communauté française de Belgique, séduite
par le travail culturel de notre association, l’aidait financièrement. Hélas,
suite aux démarches des autorités flamandes qui ont saisi la Cour
d’arbitrage, elle ne peut plus le faire. Interdiction pour elle de
subventionner des activités francophones en Flandre.

Nous avons pris contact avec les principales instances
de la francophonie pour leur faire part de la situation dans laquelle nous
nous trouvions.

La section belge de l’Union internationale des
journalistes et de la presse de langue française (UIJPLF-Belgique) est la
première à avoir réagi. Elle vient en effet de consacrer la une de son
organe d’information "Le Mot" à notre association. Elle ne manque
pas de préciser dans un encadré: "La publication d’un bulletin comme
celui de l’APFF est, en soi, un acte de presse pour lequel réclamer à la
fois la liberté et les moyens d’édition relève du droit à l’expression.
L’UIJPLF entend apporter son soutien à cette initiative. La tenue de son
Assemblée générale le 30 septembre à Ostende s’en veut le premier
geste".

Dans la foulée, nous lançons un appel aux amis et aux
responsables de la francophonie pour qu’ils appuient notre action afin que la
langue française (re)trouve la place qu’elle mérite dans notre région.

Toute personne intéressée par l’APFF peut en devenir
membre. La cotisation annuelle s’élève à 500 BEF (12,39 Euro) pour la
Belgique et 750 BEF (18,59 Euro) pour l’Etranger à verser au compte
210-0433429-85 de l’APFF asbl. Les membres et les donateurs reçoivent le
magazine "Nouvelles de Flandre" tous les deux mois.

Coordonnées de l’association :
Association pour la Promotion de la Francophonie en Flandre
(APFF asbl)

Spreeuwenlaan 12, B-8420 De Haan, Belgique.
Téléphone: +32(0)59.23.77.01
Télécopie: +32(0)59.23.77.02
Courriel: apff@dmnet.be
Internet: http://www.dmnet.be/ndf

(Le 15 décembre 2000)