L’ANGLAIS FAIT SON CHEMIN DANS NOS UNIVERSITÉS

L’anglais fait son chemin dans nos universités

Le glissement vers
l’anglais dans les universités francophones est alarmant selon le syndicat des
professeurs de l’UQàM. Dans son mémoire, qui sera déposé devant la
commission des états généraux sur le français et dont La Presse a obtenu
copie, le syndicat représentant 900 professeurs demande au gouvernement
d’amender la loi 101 pour qu’elle s’applique aussi aux universités. Plusieurs
cas ont été signalés pour illustrer la perte de vitesse du français dans les
universités québécoises, dont des étudiants incités à remettre leurs
travaux en anglais et des sites web construits aussi exclusivement en anglais.

(Ce texte extrait de Matinternet 01-12-2000 nous a été
communiqué par notre correspondant Daniel Duclos)