L’A.C.T.P. (L‘ASSOCIATION DES CLIENTS DES TRANSPORTS PUBLICS) DÉNONCE…

Pauvres navetteurs wallons !
L’A.C.T.P. (l‘association des clients des transports publics) dénonce…

On sait que le rail, particulièrement en Wallonie, est dans un état de délabrement
avancé.
D’année en année, le manque d’investissements et le désintérêt de la SNCB pour cette
partie de son patrimoine font ressentir leurs effets :
– Suppression de gares et de lignes.
– Lenteur du trafic de plus en plus fréquente à cause de la dégradation des voies.
– La multiplication des pannes et des retards devient le lot quotidien du client wallon
SNCB.

Consciente du problème, nous dit-elle, la direction de la SNCB nous promet de :
– Moderniser et d’ajouter des voies sur les lignes vers la Flandre, mais quasiment pas sur
celles vers la Wallonie.
– Construire à grands frais, juste à côté (6 km) de la gare TGV de Bruxelles midi, une
gare TGV mégalomane à Schaerbeek qui aurait le grand avantage d’enrichir ceux qui, bien
introduits à la SNCB, y ont investi.
– Relier Zaventem à la ligne Bruxelles Antwerpen. Pour satisfaire combien de passagers ?
– Augmenter les prix sur le réseau intérieur.

Gageons que :
– La SNCB n’investira plus rien dans le rail en Wallonie avant sa régionalisation qui
semble programmée pour 2005.
– Après les pannes suivront les accidents catastrophiques. Les deux accidents récents
nous en ont donné un aperçu.
– Sciemment ou pas, la SNCB sabote-t-elle la mobilité dans le Sud du pays ? Elle
décourage les navetteurs venant de Wallonie et met en péril son économie. Rendre la
Wallonie exsangue et lui rendre l’accès à Bruxelles de plus en plus difficile, à qui
cela peut-il profiter ?
– La gare TGV de Schaerbeek sera un gouffre à milliards qui, une fois de plus, sacrifiera
le réseau intérieur à des intérêts purement spéculatifs et profitera essentiellement
au Nord du pays.

L’A.C.T.P. (l‘association des clients des transports publics) dénonce ce scandale
et demande à nos représentants politiques de réagir avant qu’il ne soit trop tard.
Notre mobilité est au bord de l’asphyxie, il y a urgence !
Nous, les clients navetteurs wallons, exigeons la priorité absolue à :
– La modernisation et l’amélioration du réseau intérieur wallon.
– La réalisation du RER en région wallonne simultanément à sa réalisation en région
flamande.

L’urgence est à la mobilité intérieure. Pour le TGV, on a déjà assez donné !

Claude ROLAND. Chantal Renaert
Vice-président de l’A.C.T.P. Présidente de l’A.C.T.P.

Siège social de l’A.C.T.P., Wavre (1300), 34, rue du 4 août
Site : http://www.diwo.net/actp

et courrier : ACTP-Mail@ibelgique.com

Claude ROLAND
Vice président de l’Association des clients des
transports publics.
Try des Marais, 7ième AV., N° 758
B-5651 Tarcienne

Tel privé: 071/21.98.10
Tel bureau : 02/228.69.42

(Le 17 février 2000)