LA STCUM DÉCLARE QUE LE FRANÇAIS EST DANGEREUX

LA STCUM DéCLARE QUE LE FRANçAIS EST DANGEREUX !

La STCUM déraille ! La direction de la STCUM a choisi de faire la
promotion de l’anglais à Montréal et au Québec.

En effet, elle a annoncé récemment que les consignes actuellement
données en français en cas d’interruption de service dans le métro pourraient
aussi l’être en anglais. à moins que les gens ne s’y opposent…

La STCUM invoque comme motif de sa décision la sécurité des
passagers en laissant donc entendre que l’usage du français devient dangereux au
Québec s’il n’est pas accompagné d’une version anglaise !

Croyez-vous qu’il y ait un danger d’annoncer en français,
par haut-parleurs, aux passagers du métro que « le service est interrompu pour quinze
minutes » ? Non, il n’y a aucun danger pour la sécurité… Les vraies raisons sont
tout autres !

Toutefois, il existe un danger véritable : la STCUM menace votre
sécurité culturelle. En effet, si la population laisse la STCUM aller de l’avant
avec son projet d’anglicisation graduelle de son service, elle consent à ce que la
STCUM, à sa façon, fasse à Montréal et au Québec la promotion de l’anglicisation
des allophones et des francophones, encourage l’unilinguisme anglais, banalise et
fragilise la langue française dans une région où elle a besoin de l’appui de tous,
vient dire aux anglophones et aux allophones qu’ils ont bien raison de ne pas
apprendre la langue commune du Québec, le français, contribue au retour en force du
bilinguisme institutionnel en remplacement de la nécessité d’apprendre le
français, etc.

Si cette mesure est mise en application, les adversaires de la langue
française ne manqueront pas de l’utiliser pour faire progresser la bilinguisation
institutionnelle et l’anglicisation des autres institutions et services publics au
Québec.

La STCUM pourrait aussi invoquer la sécurité pour ne donner des
consignes aux passagers que dans une seule langue à l’instar de ce qui se fait dans
les autres grandes villes du monde.

Il faut que la STCUM revienne sur sa décision. N’hésitez surtout
pas à faire parvenir vos commentaires à la STCUM, à la ministre
responsable de l’application de la Charte de la langue française et au Premier
ministre :

STCUM
Service à la clientèle
Tél. : (514) 280-5653
Courriel : commentaires@stcum.qc.ca

Ministre responsable de l’application de la Charte de la langue
française
Courriel : cabinet@mri.gouv.qc.ca

Premier ministre
Courriel : premier.ministre@gouv.qc.ca