LA SEULE PRISON FRANÇAISE DE L’ONTARIO FERMÉE PAR HARRIS

LA SEULE PRISON FRANçAISE DE L’ONTARIO FERMéE PAR HARRIS

ACFO de Prescott-Russell
Le 10 juillet 1998

Alfred – Le gouvernement de l’Ontario a annoncé hier qu’il fermerait à la fin du mois
la prison de l’Orignal, la seule en Ontario capable de desservir adéquatement les
détenus francophones. L’ACFO de Prescott et Russell déplore profondément ce nouvel
affront à la communauté franco-ontarienne de la part du gouvernement Harris.

Le président de l’ACFO régionale, Gilles Châtelain, s’est dit estomaqué par cette
mauvaise nouvelle. «C’est très injuste que le gouvernement de l’Ontario ferme de façon
si brutale la seule prison vraiment capable d’offrir un environnement respectueux à tout
point de vue des droits des détenus francophones. C’est également un dur coup pour les
employé.e.s qui devront quitter la région pour aller travailler ailleurs en Ontario,
probablement très au loin. De plus, l’économie locale subira un dur coup avec cette
fermeture.»

«Ce geste sauvage équivaut à la gifle donnée à l’Hôpital Montfort par ce même
gouvernement. Il ne semble pas y avoir de limites à leurs insensibilité et arrogance
envers la communauté franco-ontarienne», de conclure monsieur Châtelain.

L’ACFO de Prescott et Russell craint, à juste titre, que les détenus seront
relocalisés dans des prisons où l’environnement est peu propice à garantir les droits
des francophones. Plusieurs comptes-rendus d’anciens détenus ont démontré à travers
les dernières années que le gouvernement provincial se soucie guère des services en
français dans les prisons de l’Ontario. Même la supposée unité de langue française du
Centre de détention d’Ottawa-Carleton a récolté sa juste part de critiques.

Renseignements :

Jean Poirier
Vice-président
Tél. : (613) 679-2337
Téléc. : (613) 679-4116