LA SANTÉ PAR LE FRANÇAIS

LA SANTé PAR LE FRANçAIS
Mémoire du MEF à la Commission d’étude sur le système de la
santé au Québec (PROJET)

Le Mouvement estrien pour le français aimerait faire les
recommandations suivantes :

1- élections
Que les élections dans le réseau de la santé et des services
sociaux se déroulent selon la loi du financement des élections
du Québec ; que ces élections aient lieu en même temps que les
élections québécoises.

2- Postes interdits
Qu’il n’y ait aucun poste interdit aux francophones en raison de
leur langue ou de leur origine ethnique.

3- Désignation des lieux
Que dans la désignation des lieux, l’histoire du Québec et le
français soient respectés.

4- Formation du personnel
Que le personnel puisse recevoir sa formation en français.

5- Médecins et résidents
Que tous les médecins et résidents du Québec puissent
communiquer en français avec leurs patients.

6- étudiants de l’extérieur
Que la formation d’étudiants venant de l’extérieur du Québec se
fasse selon les règles généralement définies au Canada et aux
états-Unis, cela tant pour le nombre d’étudiants acceptés que
pour le niveau des frais de scolarité.

7- Diplômés du secondaire
Que les diplômés des écoles secondaires françaises soient
reconnus comme bilingues, tout comme les diplômés des écoles
secondaires anglaises le sont actuellement. Que les exigences
de bilinguisme ne soient jamais plus contraignantes ou
sélectives pour les francophones qu’elles le sont pour les
anglophones.

Jacques Poisson
Président du Mouvement estrien pour le français
http://www.mef.qc.ca/

(Le 19 septembre 2000)