« GOOD BYE ITALIA !»

« GOOD BYE ITALIA !»

Bonjour M. l’ambassadeur,

Je vous informe qu’au moins deux textes critiques concernant votre ambassade, et notamment la ‘tenue négligée’ de son site inforouté, sont désormais accessibles au grand public via le site «Impératif français» ( http://www.imperatif-francais.org ).

= «Discrimination à l’ambassade d’Italie du Canada»

= «Fini l’Italie !»

à titre de citoyen québécois, je m’associe sans réserve à ces protestations.

Dommage. Car votre pays – de Napoli à Venezia, par Roma et Firenze – est particulièrement superbe à cette époque de l’année. Mais hélas! on ne saurait être objet d’un plus grand respect que celui que l’on porte soi-même à l’Autre.

La langue française, ici, M. l’ambassadeur, ne constitue pas un dialecte partagé par une ‘poignée’ d’individus: il s’agit de l’une des deux langues officielles. Et incidemment, celle de l’état et de la nation québécois en particulier.

Salutations,

Jean-Luc Gouin
Lac-Beauport
Saturnie@videotron.ca
– cc/bcc (entre autres): Mme Louise Beaudoin, Ministre des Relations
internationales du Québec, et consulat d’Italie à Québec.

(Le 5 mai 1999)