JUGEMENT (?) UNILINGUE ANGLAIS

JUGEMENT (?) UNILINGUE ANGLAIS
… pour des francophones, au Québec !

jugement-anglais.jpg (26251 bytes)Extrait d’un article du Devoir, le mercredi
16 août 2000, page A 3

Un juge d’Ottawa a le culot d’imposer une décision unilingue anglaise
à des parties francophones (La Commission scolaire de Montréal
-CSDM- et des parents francophones). Et cela se passe au Québec!
On n’en revient jamais de la bêtise et des actes de provocation
quotidiens d’Ottawa contre les francophones. Est-ce qu’Ottawa
s’impose aux anglophones de l’Ontario ou ailleurs au Canada par des
décisions unilingues françaises?

Dans la cause précitée, les deux parties sont francophones et de
Montréal, au Québec. L’ineffable juge Joel A, Silcoff, représentant
d’Ottawa, se considère déjà dans une ville unilingue anglaise et il se
moque de la langue officielle du Québec.

(…)

Jacques Poisson
Président
Mouvement estrien pour le français
http://www.mef.qc.ca

(Le 28 septembre 2000)