IMPÉRATIF FRANÇAIS DÉNONCE LES POLITIQUES DU CRTC

Impératif français dénonce les politiques du CRTC

DOMINIQUE LA HAYE

LeDroit

Le Mouvement Impératif français et son président,
Jean-Paul Perreault trouvent inacceptable que le gouvernement libéral et Patrimoine
canadien accordent le droit au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications
canadiennes (CRTC) de permettre aux câblodistributeurs hors Québec de privilégier les
stations américaines au détriment des stations canadiennes de langue française.

« à Ottawa, les abonnés ont accès à des canaux de nouvelles
continues de langue anglaise, dont trois sont américains CNN, CNN Headlines et CNBC, mais
n’ont pas accès à LCN, le canal de nouvelles continues du réseau TVA », a déclaré M.
Perreault.

Selon ce dernier, le CRTC doit accroître le contenu canadien et donc
obliger les câblodistributeurs à diffuser en priorité les stations francophones.

M. Perreault pense que le CRTC doit jouer un rôle de régulateur et
donc veiller à accroître le contenu canadien des ondes canadiennes, peu importe la
langue.

Le CRTC devrait accorder en priorité les meilleurs emplacements aux
stations qui ont le plus fort contenu canadien, a-t-il déclaré.

Selon Impératif français, le contenu canadien de la télévision
francophone est plus élevé que celui de la télévision anglophone au Canada, et encore
plus que celui de la télévision américaine.

M. Perreault est d’avis que le CRTC doit apporter son soutien à la
té1évision canadienne, autant francophone qu’anglophone.

« Il doit a abandonner les pratiques qui mènent à
l’assimilation linguistique des francophones parce que la survie d’une culture est
reliée à la télévision, a-t-il dit.

(Article publié dans Le Droit du vendredi 16 avril 1999)