HATLEY FRANÇAIS OU ANGLAIS ?

NDLR Les coordonnées de la ministre Louise Harel sont :

Ministère des Affaires municipales et de la Métropole
édifice Jean-Baptiste-De La Salle
20, rue Pierre-Olivier-Chauveau
Québec (Québec) G1R 4J3
Téléphone : (418) 691-2050
Télécopieur : (418) 643-1795
ministre@mamm.gouv.qc.ca

HATLEY FRANçAIS OU ANGLAIS ?

Devant la fusion éminente des municipalités de North Hatley et du
Canton de Hatley, en Estrie, les questions suivantes seposent : est-ce que le français
reculera à nouveau au Québec et assistera-t-on à la création d’un nouveau
précédent néfaste pour le français ? La réponse appartient à la ministre des
Affaires municipales, madame Louise Harel. La Charte de la langue française prévoit que
" la langue des municipalités est le français " (chapitre IV), sauf si elles
" fournissent leurs services à des personnes en majorité d’une langue autre
que française " ( article 113 f ). North Hatley compte environ 750 habitants, dont
40% de langue française et le Canton de Hatley compte environ 1400 habitants, dont 55% de
langue française ; avec la fusion, les francophones formeront donc 53% de la population.

Madame Harel, entendez-vous respecter la Charte de la langue française
et faire du français la langue de cette nouvelle municipalité ou bien utiliserez-vous
vos pouvoirs discrétionnaires pour instaurer le bilinguisme institutionnel ? Avez-vous
l’intention d’ouvrir toutes grandes les vannes de l’anglicisation lors des
fusions semblables qui suivront ? Le Mouvement estrien pour le français aimerait
connaître vos intentions. Nous vous rappelons que le Conseil municipal du Canton de
Hatley vous recommande clairement de respecter le statut du français comme langue
officielle du Québec et de la nouvelle municipalité.

Jacques Poisson
Président
Mouvement estrien pour le français
http://www.mef.qc.ca

(Le 24 décembre 1999)