FÉDÉRATIONS SPORTIVES CANADIENNES

FéDéRATIONS SPORTIVES CANADIENNES
Dix-huit mois plus tard

Au moment où se déroulent les Jeux olympiques de Sydney, ceux et celles qui chercheront des renseignements en français sur les sites Internet des fédérations sportives canadiennes subventionnées avec leurs impôts par Patrimoine canadien pourraient être dans certains cas grandement déçus de n’en point trouver ou bien peu, et cela suite à la négligence du gouvernement canadien.

Le 10 octobre 1999 Impératif français a déposé une plainte au Commissariat aux langues officielles concernant les sites Internet unilingues anglais de plusieurs organismes canadiens de sport qui reçoivent une aide financière du ministère du Patrimoine canadien.

Dans une lettre du 14 décembre dernier adressée au président d’Impératif français, le Commissariat aux langues officielles a confirmé que plusieurs des sites Internet des fédérations sportives canadiennes n’étaient disponibles qu’en anglais bien que la politique de Sport Canada soit claire à ce sujet : « tout organisme qui reçoit une contribution du gouvernement fédéral est tenu de s’assurer que ses communications avec le public soient dans les deux langues officielles. La date cible pour assurer la présence des deux langues sur les sites Web des organismes récipiendaires de contributions était le 31 mars 1999. »

Le Conseil du Trésor renchérit dans son énoncé de politique sur les langues officielles : « Le gouvernement a pour politique que les institutions fédérales qui accordent des subventions ou des contributions à des organismes bénévoles non gouvernementaux pour des activités, projets ou programmes destinés à un public des deux collectivités de langue officielle, doivent prendre les mesures nécessaires pour s’assurer que les bénéficiaires des fonds publics respectent l’esprit de la Loi sur les langues officielles et l’intention du législateur en matière de services au public. » La politique linguistique du Conseil du Trésor est disponible à l’adresse suivante : http://www.pch.gc.ca/Sportcanada/SC_F/olf.htm

Dix-huit mois plus tard

La vaste majorité des fédérations sportives vous reçoivent toujours en anglais seulement sur la page d’accueil de leur site Web . Dans quelques cas, vous trouverez un MINUSCULE pointeur qui vous conduira à une version française souvent tronquée.

Dix-huit mois plus tard, malgré la plainte d’Impératif français et l’intervention du Commissariat aux langues officielles, force est de constater que Patrimoine canadien et Sport Canada ne font toujours pas respecter au sein de certaines fédérations sportives leur propre politique linguistique ainsi que celle du Conseil du Trésor, incitant de cette manière plusieurs de celles-ci, pourtant «subventionnées», à ignorer et exclure la langue française et les francophones en informant leur public et leurs membres en anglais seulement. Parmi celles-ci, nous retrouvons, par exemple, les organismes sportifs suivants auxquels Patrimoine canadien a versé en 1999-2000 les montants de subvention indiqués; certaines subventions étant même à la hausse par rapport aux années antérieures. La liste qui suit est non exhaustive :

Association canadienne de patinage de vitesse
http://www.speedskating-canada.ca/sponsors.shtml
1 103 682 $
Biathlon Canada (1)
http://www.biathloncanada.ca
423 690 $
Association canadienne de soccer
http://www.canoe.ca/SoccerCanada/home.html
686 000 $
Fédération canadienne de rugby (1)
http://www.rugbycanada.ca/
533 625 $
Athlétisme Canada
http://www.canoe.ca/Athcan/
1 293 691 $
Hockey sur gazon (1)
http://www.fieldhockey.ca/
699 125 $
Badminton Canada (1)
http://www.badminton.ca/
400 797 $
Natation Canada (3)
http://www.swimming.ca/
1 468 775 $
Basketball Canada (2)
http://www.basketball.ca/
879 265 $
 

P.-S. Vous trouverez sur le site Internet d’Impératif français deux autres textes sur ce même sujet :

OTTAWA SUBVENTIONNE L’UNILINGUISME ANGLAIS

BILINGUISME DES FéDéRATIONS SPORTIVES « CANADIENNES »

(1) Les titres français conduisent à des pages unilingues anglaises !
(2) Le pointeur «français» conduit aussi à des pages unilingues anglaises !
(3) Exemple de site au contenu presque exclusivement anglais