EUROISPA

Objet : EuroISPA
http://www.euroispa.org
Secretariat@euroispa.org

Messieurs,

Votre organisme, créé en 1997, se réclame de l’Europe et fait la promotion auprès
de la communauté d’un nom de domaine global européen.

Comment se fait t il, dès lors, que votre site internet ne soit qu’en anglais ????

Et ce alors que l’afa (association francaise) est membre de votre organisme et que
votre siège est situé dans un pays francophone ?

Nous transmettons ce dossier aux associations :
– DLF (Défense de la Langue Francaise).
Impératif Francais

Eric PERCEVAL
cred@dial.oleane.com

(Le 22 décembre 1999)


NDLR – Dans la réponse d’EuroISPA qui suit, vous constaterez
qu’elle oublie que la langue française est l’idiome maternel de plus de 65 millions
d’Européens et la langue d’usage public de trois pays membres de la CE.

EuroISPA RéPOND

Monsieur,

Je vous remercie vivement de votre courrier; vous avez soulevé une question importante
et dont nous sommes conscients.

Notre organisme en effet date de peu de temps: dans le but de rendre notre site
operationnel das les plus brefs délais (et en fonction de nos ressources) nous avons
choisi de le rédiger en anglais. Grâce à la diversité culturelle et linguistique de
notre continent, on parle plusieurs langues en Europe. Et bien que nous ne veullions pas
privilégier une langue sur une autre, il faut bien qu’on se parle, se communique. Et
aussi lamentable qu’il vous pourrait sembler, toujours est-il que l’anglais est la langue
préférée d’un français qui adresse un finlandais ou un néerlandais, par exemple. Le
fait est que l’anglais est plus connu au sein de l’Europe que le français, et ceci
explique pourquoi le choix de l’anglais pour débuter un site Internet nous paraît plus
logique.

Dans le long terme, pourtant, nous trouvons que l’omission d’autres langues sur notre
site ne se justifie pas. C’est pourquoi nous avons l’intention d’effectuer des traductions
en d’autres langues communautaires dès que possible. Mais nous soutenons notre décision
d’émettre le site en anglais: surtout en tenant compte de notre siège à Bruxelles. Nous
vous rappellons que la Belgique n’est pas entièrement un pays francophone: il existe
trois langues officielles et aujourd’hui les flammands sont plus nombreux que les
francophones. En fait, Bruxelles est une ville à statut bilingue et pour des raisons
"diplomatiques" entre communautés linguistiques, l’anglais est souvent
préférée au français et au néerlandais. Nous trouvons donc, que notre choix de
l’anglais n’est pas du tout incompatible avec un siège à Bruxelles.

Ceci ne veut pas dire pour autant que nous ne respectons pas la diversité linguistique
en Europe. Il existe 11 langues communautaires officielles au sein de l’EU: notre
sectrétariat en parle 6 (l’anglais, le français, l’allemand, l’espagnol, l’italien, le
danois), ce qui n’est déjà pas mal pour une équipe de 3 personnes. Nous sommes très
conscients qu’il y a d’autres langues que l’anglais et quand l’occasion se présente, il
nous fera plaisir d’ouvrir notre site à une audience plus large et de voir côte à côte
l’anglais, le français et les autres langues qui ne sont pas moins importants.

En vous souhaitant de très bonnes fêtes, je vous prie d’agréer Monsieur,
l’expression de mes sentiments distingués,

Katherine Reed
Secrétariat de l’EuroISPA
Rue Montoyer, 39
1000 Bruxelles
Tel: +32 2 503 22 65
Fax: +32 2 503 42 95

joe.mcnamee@village.uunet.be