ENGLISH UQÀM (TOO AND TWO !)

English UQàM (too and two !)

Objet : Christian Zimmermann (zimmermann.christian@UQaM.ca),
professeur de sciences (!?) économiques à l’Université du Québec à Montréal =>
http://www.imperatif-francais.org/parole.html#UQàM

Plus de six semaines après cette interpellation auprès du
principal intéressé, rien ne fut fait par l’individu (Suisse de langue française ­ le
croirait-on???) pour démontrer un minimum de respect et de sensibilité à l’égard du
Québec d’abord, sa terre d’accueil, à l’égard de l’Université au sein de laquelle il
enseigne ensuite (et j’ajouterais: à l’égard de lui-même à titre de francophone, mais
c’est déjà là une autre histoire qui concerne sa propre conscience. Une autre histoire
certes mais révélatrice à souhait, on en conviendra).

Il est tout bonnement et rigoureusement inacceptable que l’on
encourage ainsi des francophones étrangers à venir systématiquement angliciser le pays.
Le Québec constitue une formidable terre d’accueil, et on peut à juste titre en être
fier. Mais il y a tout de même des limites à se faire gruger et corroder de l’intérieur
en avalisant passivement de la sorte, sinon béatement, pareil irrespect à l’égard des
Québécois et de leur langue déjà constitutivement (voire constitutionnellement!)
hypothéquée.

Faudra-t-il désormais, dans la résistance et pour la dignité
d’une langue et d’une culture, «lutter» contre les francophones eux-mêmes qui n’ont
cure de jouer les chevaux de Troie dans notre propre maison???

Jean-Luc Gouin
Québec

2 juin ’00
Sec.ours@vif.com