DÉLIVRANCE DE DIPLÔME, TEST D’ANGLAIS

DéLIVRANCE DE DIPLôME, TEST D’ANGLAIS
Les Français peuvent-ils encore se former et travailler en se
libérant de la dictature de l’anglais ?

à Monsieur le Directeur de l’ITIN, Institut de formation
professionnelle, géré par la Chambre de Commerce et d’Industrie de
Versailles : jean-michel.hanse@itin.fr

http://www.itin.fr

Monsieur,

Nous avons appris que la délivrance d’un diplôme de l’ITIN de Chargé de
projet informatique serait conditionnée par l’obtention d’une note
minimale à un test d’anglais T.O.I.C. d’origine américaine.

Nous comprendrions que la note d’anglais fût prise en compte dans le
décompte des points d’examen. Mais cela ne semble pas le cas. Ce test
serait passé hors examen et une mauvaise note bloquerait la délivrance
du diplôme quelles que soient les notes obtenues par ailleurs.

Si cette information est exacte, cela constitue une injustice et une
ségrégation inacceptables pour ceux des stagiaires, capables
techniquement par ailleurs, qui ont pour seule lacune de ne pas bien
connaître une langue qui n’est pas la leur et qu’ils n’entendent
peut-être pas utiliser dans leur vie professionnelle.

Nous espérons que vous pourrez nous rassurer et que vous nous
confirmerez que les Français peuvent encore se former et travailler en
se libérant de la dictature de l’anglais.

Avec nos salutations distinguées

Marceau Déchamps
vice-président de l’association
Défense de la langue française

dlf78@club-internet.fr

(Le 19 février 2000)