DES PROPOS DE JANE PURVES QUI DÉRANGENT

DES PROPOS DE JANE PURVES QUI DéRANGENT
La Commission nationale des parents francophones demande au ministère du
Patrimoine canadien d’ouvrir une enquête nationale.

(Extrait du site de Radio Canada le mardi 2 mai 2000, 11 h 44 HAE).

La Commission nationale des parents francophones demande au ministère du
Patrimoine canadien d’ouvrir une enquête nationale sur l’utilisation que les provinces
font de l’argent provenant du Programme des langues officielles dans l’enseignement.
La Commission demande cette enquête en réaction aux propos tenus vendredi
dernier par la ministre de l’Education de la Nouvelle-Ecosse, à l’Assemblée
législative.

Jane Purves a avoué que la Nouvelle-Ecosse recevrait cette année plus
d’argent du fédéral qu’elle n’en dépensera pour défrayer les coûts
supplémentaires lies à l’éducation en français. De plus, elle a admis que la
province prévoyait un surplus d’au moins 470 000 $ provenant du Programme
des langues officielles dans l’enseignement.

Ce surplus, a-t-elle dit, doit être réinvesti dans l’éducation en français,
mais rien ne prouve que ce soit le cas. Cette situation intéresse
particulièrement la Commission nationale des parents francophones qui
soupçonne depuis des années certaines provinces de détourner des fonds du
Programme des langues officielles dans l’enseignement.

La CNPF utilise donc le cas de la Nouvelle-Ecosse pour réclamer du ministère
du Patrimoine canadien une enquête nationale.

LES AFFAIRES FRANCOPHONES à L’ÎLE-DU-PRINCE-éDOUARD
Les Affaires francophones échappent à Wilfred Arsenault

(Extrait du site de radio-Canada le mardi 2 mai 2000, 11 h 55 HAE)

Mitch Murphy a été reconduit dans ses fonctions de ministre responsable des
Affaires francophones de l’Ile-du-Prince-Edouard.

M. Murphy occupait ce poste avant le scrutin du 17 avril, et il est en
grande partie responsable des progrès accomplis par son gouvernement au
chapitre de la loi sur les services en français. Plusieurs personnes
s’attendaient à ce que ce soit le député acadien Wilfred Arsenault qui
hérite du poste, étant donné qu’il est le seul député francophone du nouveau
gouvernement de Pat Binns. Mais ce dernier n’a pas cru bon de donner un
portefeuille à M. Arsenault.
Gouvernement de l’Ile-du-Prince-Edouard : http://www.gov.pe.ca/index.php3

(Ces deux textes nous ont été communiqués par notre correspondant M. Daniel A.
Duclos)