DÉFENSE DES LANGUES ET CULTURES MENACÉES

DéFENSE DES LANGUES ET CULTURES MENACéES

Le XIXème Congrès de l’Association Internationale pour la Défense des Langues et
Cultures Menacées (A.I.D.L.C.M.), réuni à Morlaix en Bretagne (France) du 23 au 25
juillet 1999,

Constate
– que l’effort d’élimination des minorités francophones s’intensifie dans les communes
qui font partie de la Région flamande par une politique constante d’assimilation dans la
périphérie bruxelloise et à Fourons ;
– que les circulaires Van den Brande, Peeters et Martens suppriment ainsi, en fait, les
facilités linguistiques pourtant garanties par la Constitution belge ;
– que le droit de préemption que le Gouvernement régional flamand s’accorde dans toutes
les communes où résident des francophones, illustre sa volonté d’implanter dans ces
communes une population homogène flamande ;

Condamne
de telles attitudes qui sont contraires à l’esprit de la Convention-cadre pour la
protection des minorités nationales et qui menacent l’existence de la langue française
utilisée par au moins 120 000 francophones résidant en dehors du territoire strict de la
Communauté Wallonie-Bruxelles.

Jean-Louis XHONNEUX
jlx@wallon.net
http://www.geocities.com/Paris/5908