CANADA FRANÇAIS ET CANADIEN FRANÇAIS

CANADA FRANçAIS ET CANADIEN FRANçAIS

« Dans la nuit de cette servitude intérieure, nous sommes devenus un peuple terrible
d’inexistence – de l’inexistence du colonisé…» – J.Bouthillette-

1-Environ 40% des Québécois francophones se considèrent encore Canadiens français,
selon les sondages. Pas de problème avec cela…je le respecte!

2-Je note que cette perception va en décroissant, selon les sondages depuis 1970. Et
je pense que cela va s’accentuer. Le prochain référendum tranchera :ou bien nous serons
Québécois ou bien nous serons Canadiens. On ne dit pas Canadien chinois, Canadien
ukrainien, Canadien polonais. Ce concept de "Canadiens français" refère à la
conception que les francophones ont toujours eue d’un Canada fondé sur une base
d’égalité entre 2 peuples fondateurs…Or, les 20 dernières années ont détruit ce
mythe.

A mon avis, "Canadien français" ne rime plus à grand chose dans le contexte
actuel… parce que le Canada français, comme tel, ça n’existe plus. C’est une notion,
à mon humble avis, qui va devenir de plus en plus obsolète. Car le fédéral ne met pas
en relation 2 peuples en tant que peuples : il est une superstructure d’individus, non de
collectivités.

« Coupé de la source collective (peuple ou nation), réduit à ses seules forces
individuelles et à un hérïsme dérisoire, le Canadien français hors Québec, depuis
plus de 100 ans, est désolidarisé et déculturé, systématiquement. Nourri de la seule
culture anglaise qui le nie dans son existence autonome, il perd sa langue maternelle et
s’assimile à l’Anglais. …L’Identité canadienne est porteuse d’une mortelle équivoque
» – Bouthillette Jean-


Pierre Grandchamp
http://pages.citenet.net/users/ctmx5332/

(Le 23 mai 1999)