BOULEVARD CAMILLE-LAURIN

BOULEVARD CAMILLE-LAURIN

Nous vous invitons à expédier une lettre au maire de Montréal, monsieur Pierre
Bourque, lui suggérant de renommer la rue Sherbrooke en lui donnant le nom de «Boulevard
Camille-Laurin».

Les coordonnées du maire de Montréal sont :
Courriel : maire@ville.montreal.qc.ca
Télécopieur : (514) 872-3124
Adresse postale : voir plus bas

Et nous vous invitons à nous faire parvenir une copie conforme de votre lettre à
Impératif français à l’adresse électronique : Imperatif@imperatif-francais.org

Vous trouverez ci-dessous un exemple de lettre soumis par deux de nos correspondants
que nous vous recommandons de modifier selon vos goûts et vos besoins.

Le (date exacte)1999

Monsieur Pierre Bourque
Maire
Ville de Montréal
275, rue Notre-Dame Est, bureau 2 103
Montréal (Québec)
H2Y 1C6

Monsieur le maire,

Nous vous expédions cette lettre en espérant que vous la considériez avec
bienveillance. Nous pensons que son but est juste et louable puisqu’il s’agit d’honorer la
mémoire d’une des figures marquantes de la vie politique et sociale québécoise de ce
siècle.

Alors que la Semaine internationale de la Francophonie vient de prendre fin,
nous pensons qu’il est opportun de rendre hommage à l’un des hommes qui a, sans
doute, fait le plus dans notre pays pour que le français occupe la place qui lui revient,
la première.

Comme vous le souligniez quelque temps après son décès, le Dr Camille
Laurin a été « l’un des bâtisseurs du Québec moderne ». Il a permis à « la
majorité francophone de travailler et de vivre dans sa langue ». Votre description est
tout à fait adéquate et elle rejoint le concert de louanges qui a marqué la disparition
de ce grand homme. Monsieur Bouchard parlait du Dr Laurin en précisant qu’il
représentait un grand moment de l’histoire du Québec. M. le ministre d’état Bernard
Landry, pour sa part, a qualifié Camille Laurin de philosophe, humaniste et homme
courageux. Selon M. Landry, la patrie a perdu un très grand homme. Et nous avons pu
observer que cet hommage dépasse largement les lignes partisanes habituelles.

C’est pourquoi nous vous demandons de bien vouloir considérer qu’une des grandes rues
de Montréal porte le nom « Camille-Laurin ». Dans un sondage organisé sur l’Internet,
l’immense majorité des personnes interrogées s’est proclamée en faveur de la
proposition que la rue Sherbrooke porte dorénavant le nom de « Boulevard Camille-Laurin
».

Cette grande artère de la Métropole longe la rue René-Lévesque : deux grands
Québécois, deux destins liés, deux artères parallèles !

Nous vous prions de donner suite à cette demande qui permettra d’honorer
convenablement ce grand médecin humaniste et politicien, intrépide bâtisseur du Québec
moderne.

Veuillez agréer, Monsieur le maire, l’expression de nos sentiments les plus
distinguées,

[Signé]

c.c. Impératif français