BAVURE LINGUISTIQUE

BAVURE LINGUISTIQUE

Jean-Paul Perreault
Président

Le Conseil canadien du
Trésor
, présidé par monsieur Marcel Massé, fait la
promotion des services en anglais auprès des francophones du
Pontiac, région majoritairement anglophone.

*************

En effet, le Conseil
canadien du Trésor
a distribué à toutes les résidences
du Pontiac un encart unilingue anglais sur les «Federal
offices and service points that must provide services in both
languages in Quebec
» (sans l’accent aigu sur le «e» de
Québec bien entendu !)

«Dans une région où les
francophones font partie d’une minorité triplement minoritaire
éprouvant quotiennement des difficultés à vivre et à
travailler en français, où plusieurs administrations offrent
peu de services en français, où l’assimilation (10 %) fait des
ravages supérieurs à ce qui se passe à l’extérieur du Québec
et où les anglophones affichent un unilinguisme (70 %)
méprisant, il y a lieu d’être révolté ou, pour le moins,
scandalisé par le geste du Conseil du Trésor» de dire
Jean-Paul Perreault, président d’Impératif français.

«Une autre bavure
linguistique que monsieur Marcel Massé, ministre responsable de
l’administration de la Loi canadienne sur les langues
officielles
(!!!), cherchera-t-il à cacher en tentant de
faire croire que la majorité anglophone du Pontiac, du Canada ou
de l’Amérique constitue une minorité qu’il faut protéger des
francophones» de dire le président d’Impératif français,
Jean-Paul Perreault.

Le roi Ubu serait-il déjà monté sur le
trône du Duché du Pontiac ?