AURIEZ-VOUS HONTE DE VOTRE LANGUE ?

AURIEZ-VOUS HONTE DE VOTRE LANGUE ?

Dans une lettre adressée à Impératif français, monsieur Robert
Auclair, président de l’Association pour le soutien et l’usage de la langue
française
(ASULF), écrivait : « Vous avez sûrement constaté comme nous que de
plus en plus de sociétés françaises s’adressent uniquement en anglais aux
Québécois, a fortiori aux Canadiens. C’est là un comportement scandaleux en soi,
insultant pour nous et qui est inquiétant pour l’avenir de la francophonie. » «
Devrons-nous apprendre l’anglais pour traiter avec les Français ? »

« Nous nous permettons d’inviter votre société à intervenir
dans ces cas et dans d’autres semblables pour enrayer cette folie des Français de
mettre leur langue sous le boisseau et de ne jurer que par l’anglais. »

Les deux exemples suivants accompagnaient la lettre de monsieur Auclair
:

L’ « Order Form » et le « Catalogue » unilingues anglais de la
Parfumerie Galimard, 73, route de Cannes, 06332 Grasse et, distribuée par MéREAU
Publicité et Abonnements
, 175, boul. Anatole-France, 93208 Saint-Denis, une fiche
d’abonnement unilingue anglaise au magazine trimestrielle Forum publiée en
français : « Why not subscribe to Forum, the Council of Europe’s quartely
magazine, and keep up-to-date with all things European ?
»

L’ASULF a écrit une lettre aux deux sociétés en cause pour leur
demander : « Ne serait-il pas normal que vous vous adressiez en français dans la
francophonie, qui comprend le Québec ? » Monsieur Auclair ajoute qu’il «
n’arrive pas à deviner une seule raison qui justifie votre société d’écarter
le français, l’une des langues officielles de l’Europe et des organisations
internationales, une langue qui est utilisée dans les cinq continents. Se pourrait-il que
vous ayiez honte de votre langue, qui est aussi la nôtre ? »