ÉTATS GÉNÉRAUX SUR LA LANGUE FRANÇAISE AU QUÉBEC

éTATS GéNéRAUX SUR LA LANGUE FRANçAISE AU QUéBEC
Près de vingt-cinq ans après l’adoption de la Charte de la langue française, la
situation du français au Québec demeure préoccupante.

La ministre responsable de l’application de la Charte de langue française, madame
Louise Beaudoin, annonce dans le communiqué suivant la tenue d’états généraux à
compter de l’automne prochain sur la situation et l’avenir de la langue française au
Québec. Nous vous invitons à nous faire parvenir à l’adresse électronique Imperatif@imperatif-francais.org vos observations sur ces
états généraux et leur pertinence ainsi que l’angle et le contenu que devraient
privilégier les interventions qui y seront faites.

Communiqué
Des états généraux sur la situation et l’avenir de la langue française au Québec,
pour assurer un débat démocratique vital et des actions appropriées.

QUEBEC, le 29 juin – La ministre responsable de la Charte de la
langue française, madame Louise Beaudoin, a annoncé
officiellement aujourd’hui
la tenue d’Etats généraux sur la situation et l’avenir de la
langue française
au Québec, ainsi que la composition de la commission qui sera
responsable de
la conduite de cet exercice, dès l’automne 2000.

La ministre a également défini le
mandat des Etats généraux, formulé
comme suit:

– Préciser et analyser les principaux
facteurs qui influencent la
situation et l’avenir de la
langue française au Québec en fonction de
l’évolution des principaux
indicateurs, en particulier celui du taux de
transferts linguistiques, et
à partir de consultations publiques à
travers le Québec;
– Procéder à l’examen d’une refonte
globale de la Charte de la langue
française comprenant
notamment les hypothèses d’une révision des
dispositions relatives à
l’affichage public et de l’extension de
l’application du chapitre sur
la langue d’enseignement à l’enseignement
collégial;
– Dégager des perspectives et des
priorités d’action pour l’avenir de la
langue française au Québec;

– Présenter des recommandations au
gouvernement du Québec visant à
assurer l’usage, le
rayonnement et la qualité de la langue française au
Québec.

La présidence de la Commission des
Etats généraux est confiée à un homme
d’expérience, négociateur et communicateur chevronné, M.
Gérald Larose.
Président de 1983 à 1999 de la Confédération des syndicats
nationaux (CSN),
M. Larose est professeur invité en travail social à
l’Université du Québec à
Montréal.
M. Jean-Claude Corbeil, devient
secrétaire de la Commission. M. Corbeil
était jusqu’à ce jour sous-ministre associé à la politique
linguistique.

Autour d’eux, neuf commissaires
provenant d’horizons divers apporteront
leur connaissance intime de leur milieu.
Il s’agit de:

– Madame Josée Bouchard, présidente
de la Commission scolaire du
Saguenay-Lac-Saint-Jean et
consultante en communication;
– Madame Hélène Cajolet-Laganière,
professeure de linguistique à
l’Université de Sherbrooke,
spécialiste de la qualité de la langue;
– Monsieur Stéphane Ethier, avocat et
animateur de télévision spécialisé
dans les nouvelles
technologies de l’information;
– Madame Patricia Lemay, vice-présidente
à la fabrication de Culinar,
filiale du Groupe Saputo;
– Madame Norma Lopez-Therrien, directrice
générale de «Nous tous un
soleil inc.», organisme
communautaire d’éducation interculturelle et
de développement
international favorisant l’intégration des immigrants;
– Monsieur Stanley Péan, écrivain et
journaliste, chroniqueur-pigiste,
auteur de romans et de
recueils de nouvelles;
– Monsieur Gary Richards, président de
l’Association des Townshippers et
consultant en communications;

– Madame Marie-Claude Sarrazin,
étudiante en droit à l’Université de
Montréal, secrétaire du
conseil d’administration de la Fédération des
femmes du Québec.
– Monsieur Dermod Travis, président de
Forum Action Québec, un organisme
voué au rapprochement des
francophones et des anglophones, et président
de PIRA Communications.

Le mandat des membres de la Commission
est le suivant:

– Préparer la tenue des Etats
généraux, en conduisant des échanges,
consultations, études et
recherches afin de documenter et d’enrichir la
réflexion sur la situation
et l’avenir de la langue française au
Québec;
– Accompagner l’ensemble de la démarche;

– Assurer la présidence des assises des
Etats généraux;
– Produire et remettre à la ministre
responsable de la Charte de la
langue française, un
rapport-bilan faisant état des tendances, des
priorités et des consensus
qui se dégagent de même que des
recommandations visant à
assurer l’usage, le rayonnement et la qualité
de la langue française au
Québec.

«Près de vingt-cinq ans après
l’adoption de la Charte de la langue
française, la situation du français au Québec demeure
préoccupante, a déclaré
la ministre Louise Beaudoin. La table est aujourd’hui mise pour
la tenue d’un
débat démocratique vital, qui permettra de dégager de nouveaux
consensus
auxquels l’ensemble de la population pourra adhérer. Bien sûr,
à terme, les
Etats généraux nous permettrons de poser les actions
appropriées», a-t-elle
ajouté.

La Commission aura à tenir compte des
tendances lourdes qui influent sur
l’attraction du français, dégagées en
avril dernier dans le rapport du
groupe de travail ministériel sur la
situation de la langue française à
Montréal et au Québec, à savoir:

– le contexte démographique lié à
l’accroissement naturel de la
population, l’immigration
internationale, les migrations
interrégionales et
interprovinciales;
– l’impact de la mondialisation des
échanges et de l’introduction massive
des nouvelles technologies de
l’information et des communications, en
particulier sur la langue de
travail et des affaires;
– la fragilité de la francophonie
nord-américaine et internationale.

Les commissaires seront assistés par
une équipe administrative légère
comprenant une dizaine de personnes.
Les Etats généraux sur la situation et
l’avenir de la langue française au
Québec se dérouleront à compter de l’automne prochain et
jusqu’au printemps
2001.

Source :
Cabinet de la ministre des Relations internationales

*************
Jean-Paul Perreault
Président
Impératif français
Recherche et communications
C.P. 449
Aylmer (Québec)
J9H 5E7
Tél. : (819) 684-7119
Téléc. : (819) 684-8409
Courriel: Imperatif@imperatif-francais.org
Site: http://www.imperatif-francais.org