ANGLICISATION DES RAISONS SOCIALES

ANGLICISATION DES RAISONS SOCIALES

Faire fi des exigences du marché !

Nous tenons à féliciter la journaliste Denise Faille pour son reportage sur l’anglicisation des raisons sociales au Québec à l’émission Les affaires et la vie de Radio-Canada le samedi 12 février 2000 à 12h15. Nos recherches corroborent les propos tenus par madame Faille.

Jean-Paul Perreault
Président

Au moment où certaines entreprises canadiennes ou étrangères indiquent qu’elles ont finalement compris et accepté qu’une approche axée sur un bon service à la clientèle exige entre autres, pour le marché québécois, d’adopter comme raison sociale un nom en langue française, d’autres, par contre, préfèrent faire fi des exigences du marché qu’elles sollicitent. (Une mis en marché adaptée au Québec)

C’est ainsi que comptant développer le marché ontarien, Métro-Richelieu Inc. modifie sa raison sociale pour Metro Inc. (sans accent aigu !). Le communiqué de la compagnie affirme que ce nouveau nom « répond mieux aux besoins de mise et marché et de communication de la Société »! Si vous parcourez les pages consacrées à l’historique de Métro sur le site Internet de la compagnie ( http://www.metro-richelieu.com/histo/histo5_f.html ), vous remarquerez que lorsque Métro se disait « le leader de l’alimentation au Québec », l’accent était bien présent sur le « E » de Métro. Il serait peut-être temps de rappeler à la haute direction de ce «leader de l’alimentation au Québec» qu’en français Métro s’écrit, aussi bien dans la raison sociale que sur les enseignes et dans la publicité, avec un accent aigu. à vous de jouer : metrorichelieu@metro.ca

Pour sa part, le Groupe Coscient annonçait dans un communiqué émis le 26 août 1997 qu’il changeait sa raison sociale pour l’appellation anglaise Motion International afin, disent-t-ils, de mieux refléter son intention de devenir « a leader in the distribution of entertainement product in Canada. » Est-ce pour mieux refléter ce virage Canadian que le site Internet de Motion International ( http://www.motioninternational.com ) est également unilingue anglais ? L’adresse électronique du «Executive Vice President Internal Distribution», monsieur Jean Bureau, est : jbureau@motioninternational.com que nous vous recommandons fortement d’utiliser afin de lui faire part, entre autres, de vos commentaires sur la défrancisation de la raison sociale du Groupe Coscient et de leur site Internet unilingue anglais.

Deux autres exemples d’anglicisation de raison sociale : 1. Recru-direct qui a modifié son nom pour devenir, tenez-vous bien, Jobboom ( http://www.jobboom.com ); l’équipe de Jobboom que l’on peut joindre à l’adresse info@jobboom.com persiste à dire que son nom est français !

2. De son côté, Micro Tempus annonce dans un communiqué disponible sur son site Internet unilingue anglais (http://www.microtempus.com/index_news.cfm ) qu’elle modifie son nom pour devenir SureFire Commerce Inc. L’adresse électronique de la compagnie est : krakowerm@microtempus.com

Cela soulève aussi le cas des entreprises qui optent au Québec pour une raison sociale aux apparences françaises, mais dont la formulation est beaucoup plus anglaise qu’autre chose. à titre d’exemple, il suffit de penser à Public Technologies Multimédia ( http://www.ptm.ca ). Cette compagnie se spécialise, entre autres, dans la conception « d’images de marque » ! Est-ce par souci d’avoir elle-même une bonne image de marque que Public Technologies a choisi une appellation à consonance anglaise pour desservir le marché québécois ? Deux adresses utiles : plelann@ptm.ca et fbedard@ptm.ca .

Au cours de ces recherches, il nous a fallu communiquer avec le bureau de L’Inspecteur général des institutions financières du Québec au 1-888-291-4443. La boîte vocale vous offrira, en premier, l’accès au message en anglais avant de pouvoir écouter le message en français. Et dire que le gouvernement du Québec affirme vouloir faire du français la langue commune et la langue d’usage public du Québec! Et dire que c’est L’Inspecteur général des institutions financières qui est responsable des raisons sociales au Québec! Deux adresses utiles : ministre@finances.gouv.qc.ca et dir.entreprises@igif.gouv.qc.ca

(Le 14 février 2000)