ANALYSE DÉMOLINGUISTIQUE

ANALYSE DéMOLINGUISTIQUE

CIRCONSCRIPTION éLECTORALE DE PONTIAC

a) Aylmer, chef-lieu de la circonscription

Population totale : 34 680, augmentation de 8,39 % ou de 2 685
résidents depuis 1991…

Le mythe du 50/50 ! Les anglophones ne représentent que 33 % de la
population totale, les non-anglophones, 67 %. Entre 1991 à 1996, trois nouveaux arrivants
sur quatre sont francophones. à Aylmer, tout près de 82 % des habitants peuvent parler
le français. Néanmoins, 6 355 Aylmerois vivent toujours au Québec sans avoir appris à
parler le français !

La communauté anglophone voit son importance augmenté de 19,05 %
grâce à l’assimilation des francophones et anglophones. Aylmer a l’un des plus
forts taux d’assimilation francophone de la région, 5,41 %, ce qui est plus élevé
que la moyenne de l’ensemble canadien à 3,92 %.

à Aylmer, la langue dominante dans les transferts linguistiques est
l’anglais qui attire 100 % du solde net des transferts dont 52,5 % proviennent des
francophones et 47,5 % des allophones !

à Aylmer, la minorité impose sa langue et la majorité se laisse
assimiler par la minorité !

Assimilation linguistique
Aylmer

Maternelle

Usage

écart

%

Anglais

11 470 13 655 2 185 19,05

Français

21 175 20 030 – 1 145 – 5,41

Autres

2 035 995 – 1 040

Total

34 680

Source : Statistique Canada – 1996

b) Municipalité de Pontiac

à ne pas confondre avec la circonscription ou la division de
recensement du même nom. La municipalité de Pontiac est située entre le chef-lieu de la
circonscription de Pontiac, Aylmer, et la division de recensement du même nom. La
population totale est de 4 715 personnes. Représentant 55,78 % de la population totale de
la municipalité, les francophones forment la majorité. Là aussi, l’assimilation
avantage la langue anglaise.

c) Division de recensement de Pontiac

Entre 1991 et 1996, la population totale de l’Ouest du Pontiac
n’augmente que de 435 personnes pour atteindre 15 435 habitants, parmi lesquels 9 150,
soit 59,28 %, sont de langue maternelle anglaise.

Durant la même période, la population anglophone croît de 9,4 %, une
conséquence directe de l’assimilation francophone qui atteint un taux de 11,88 %. Ce
pourcentage d’assimilation est le plus élevé de toutes les régions du Québec, et trois
fois plus élevé que dans l’ensemble du Canada. En fait, il ressemble à celui qu’on
retrouve dans certaines régions francophones hors Québec. L’unilinguisme « sans regret
» des anglophones et le bilinguisme « à sens unique » des francophones seraient en
bonne partie responsables de ce taux inacceptable d’assimilation dans cette région du
Québec.

Malgré toutes les mesures prises par les gouvernements pour encourager
l’apprentissage du français, plus de 6 770 Pontissois admettent ne pas encore maîtriser
le français, même si c’est la langue nationale et commune du Québec, et l’une des deux
langues officielles du Canada. Ce refus de communiquer, d’apprendre le français, est la
cause de l’isolement linguistique et culturel d’une bonne partie de la population
pontissoise et pourrait expliquer certaines des manifestations d’animosité envers
l’appartenance québécoise de la région.

La langue dominante dans les transferts linguistiques est
l’anglais qui attire 100 % du solde net des transferts qui proviennent très grande
partie (84,3 %) de l’assimilation des francophones.

Assimilation linguistique
Division de recensement de Pontiac

Maternelle

Usage

écart

%

Anglais

9 150 10 010 860 9,40

Français

6 105 5 380 – 725 – 11,88

Autres

180 45 – 135

Total

15 435

Source : Statistique Canada – 1999

Source :
Impératif français
Tél. : (819) 684-7119
Courriel : Imperatif@imperatif-francais.org
Site : http://www.imperatif-francais.org