AMERICA IS A GREAT COUNTRY

NDLR Le texte suivant nous a été expédié en réponse à l’article EXIGENCE DE LA CONNAISSANCE D’UNE AUTRE LANGUE accessible à l’adresse suivante : http://www.imperatif-francais.org/bienvenu/articles/2000-et-moins/exigence-de-la-connaissance-dune-autre-langue.html

AMERICA IS A GREAT COUNTRY

Désolé, mais votre croisade est un peu sectaire. Moi qui voyage beaucoup dans le monde, je constate que l’existence d’une langue commune (l’Anglais) est une bénédiction tout comme peut l’être le téléphone. Pouvant communiquer, les peuples se rapprochent et s’entendent. Beaucoup de vos intervenants, surtout du Canada, sont des anglophobes, leur démarche est négative. Il n’aiment pas les anglais, point final. Bilan: Vous faites fuir les gens et donnez une image va-t-en-guerre des francophones parfaitement grotesque. Au Canada, vous avez donné une mauvaise réputation de la langue française par votre prosélytisme agressif et revenchard. Il se trouve que l’histoire a voulu que l’anglais devienne aujourd’hui cette langue commune et dans 50 ans, ça pourrait être le Mandarin si la Chine devient le géant économique qu’elle a les moyens de devenir. Personne ne vous empêche de parler le français, de le cultiver, mais n’emmerdez pas le monde avec vos leçons et sentences ridicules car vous n’attirez pas les candidats potentiels à l’apprentissage du français. Tous les pays du monde sans exception sont teintés de cette culture internationale voire universelle qui est aussi la nôtre à nous les francophones. Je suis américanisé et content de l’être, je m’en considère enrichi et de fait je le suis ( ça ne m’empêche pas de prendre quelques réserves sur certains aspects de la culture américaine car je suis français capable de voir les choses autrement qu’un américain). Nous sommes tous metissés car les cultures sont vivantes et poreuses. La culture américaine est universelle car elle prend racine dans une multitude d’autres cultures, celles des émigrants, puis celle de ses voisins. Que pensez-vous des usages intempestifs de mots d’origine française par les américains ou leurs emprunts culturels divers que l’on retrouve dans leur mode de vie? Il sont un peu de nous et nous sommes un peu d’eux et des autres. D’ailleurs, beaucoup de la culture dite "anglo-saxonne" n’est en fait pas le produit de pays anglophones. La pire chose qui puisse arriver à un peuple est de s’isoler des apports des autres peuples…..votre démarche est du rejet de l’autre, vous n’aboutirez qu’à votre disparition à moins qu’on vous mette dans une réserve avant de vous empailler pour vous mettre dans le musée des francophones 100% purs. En outre, vous semblez oublier que le français est du latin avachi, abâtardi, enrichi de couches de mots aux origines diverses (germaine, latine, orientale etc..) parfois mystérieuses. Notre langue est donc parfaitement impure et le restera par nature, elle fait partie de l’histoire de France, pays ouvert, carrefour de l’Europe et lieu ancestral de brassage des populations. Votre démarche est donc totalement déplacée. De nos jours, le monde est à la sauce américaine, y compris les anglais ou les japonais. Est-ce quelquechose de mauvais en soi? Et si les gens aiment utiliser des mot anglais d’origine pourquoi les désigner comme coupables? America is a great country, I like to communicate in english with people around the world. Thanks to Internet and to Mr Bill Gates. Je pense que vous êtes des intégristes étroits fuyant la contradiction recherchant un monde imaginaire donc il est possible que mon message ne trouve pas sa place dans votre site. Pourtant de la discussion nait la lumière….

Nicolas Litvinov, Angoulême, France
n.litvinov@usa.net

(Le 13 mai 1999)