Les « Bonjour Hi! »

Un bel exemple de riposte citoyenne. Il en faut plus!

Je prenais de l’information téléphonique auprès d’un comptoir postal à la pharmacie Familiprix Extra Jean-Maurice Weibel, située au 3875 rue Masson à Montréal. En plein cœur du vieux Rosemont.

J’ai été très surprise lorsque la commis m’a répondu d’abord « Bonjour Hi! ».

Je lui ai fait la remarque; Comment « Bonjour Hi! » J’appelle bien au Québec, à Montréal, en plein cœur du quartier Rosemont…?

Avec un sourire dans la voix, elle me répond avec arrogance ceci; OUI et je travaille pour le gouvernement fédéral aussi!

Peu importe la cause dont elle se sent fière (allégeance qu’elle-même ne comprend pas), celle de son employeur,  la pharmacie ou/et Poste Canada, on ne peut laisser passer une telle attitude même si elle répond au désir de l’un ou l’autre. Comme dans bien des situations de ce genre, souvent la motivation sous-jacente est de faire parler d’eux même à travers cette commis aliénée malheureusement.

Danielle Le Sieur.

2 commentaires

  1. Federal government receptionist say « HI-Bonjour » in their offices in Calgary!

  2. C’est plate à dire, mais les employés fédéraux francophones sont invités à faire une offre active de service bilingue. vous pourriez essayer d’appeler dans des bureaux de poste dans l’Ouest pour voir.

Les commentaires sont fermés pour cet article.