Colborne ordonne la mise à feu et à sang de Saint-Eustache.

Voici un commentaire sur Colborne. Il serait intéressant de le publier dans votre site :

Le 14 décembre en plein hiver il commande une armée de 2000 hommes et ordonne la mise à feu et à sang de Saint-Eustache. Tout sera brûlé de la rivière jusqu’à Saint-Benoît, même la forêt. En plein décembre, plus de maisons, plus de bois de chauffage, plus rien.

Un peu au nord de Saint-Eustache il y a le chemin du Chicot, qui s’appelle ainsi parce que Colborne avait brûlé la forêt et que les arbres ressemblaient à des chicots, le nom est resté.

À Saint-Eustache on peut voir clairement les blessures que les boulets de canon on fait à l’église.

Après avoir terminé sa commission d’officier au Canada. Colborne retourne en Angleterre où il est acclamé pour sa brillante carrière militaire sur l’île de Guernesey et au Canada. Nommé au Conseil privé,  il reçoit une pension de 2000 livres par année. Comme récompense ultime, on le nomme Lord Seaton de Seaton dans le Devonshire. Il continue de s’intéresser au Canada, il s’oppose férocement à l’union du Haut et du Bas Canada.

1843-1849 Il est nommé Lord Haut Commissaire aux îles Ioniennes en Grèce, dont une des principales est l’île de Corfou.
1854 – Il devient Général
1855-1860 Il est nommé au Conseil privé comme commandant des forces en Irlande.
1860 – Lors de sa retraite, il est nommé au plus haut rang de Maréchal

 

Il décède en 1863 il avait 85 ans

Église de Saint-Eustache

Voici quelques endroits nommés en son honneur au Canada :

  • City of Colborne en Ontario
  • Port Colborne Operatic Society en Ontario
  • Colborne Community Care en Ontario
  • Port Colborne and District Conservation Club en Ontario
  • Port Colborne Minor Baseball Association en Ontario
  • Colborne Public Library en Ontario
  • et la rue Colborne à Chambly

Source :

André Raizenne Quesnel, Montréal

1 commentaire

  1. Merci à Impératif français pour cette contribution à la connaissance de notre histoire. Aucune glorification de quelques manières que ce soit aux occupants et oppresseurs de notre nation et encore moins aux criminels de guerre contre notre nation et contre les peuples du monde. Colborne avait instauré une dictature militaire en notre pays et avait pour mission de supprimer notre indépendance et notre République naissante. Rappelons aussi les atroces crimes de guerre commis par l’empire d’Angleterre contre notre fraternel peuple de la nation irlandaise.
    Tous les individus de la trempe de Colborne doivent être jeté dans la poubelle de l’histoire. En lieu et place de ces ennemis de notre nation nous devons glorifier nos patriotes tels que Louis-Joseph Papineau.

Les commentaires sont fermés pour cet article.