Nos adieux à Doucet / Latendresse

Tout s’anglicise, Tout. C’est une déferlante sans fin depuis quelques années.

Y compris chez les entreprises québécoises s’adressant à leur clientèle québécoise.

Nous assistons à une véritable guerre contre la langue française.

De l’intérieur même de la Nation !

Nous atteignons un sommet jamais vu, comme Peuple, dans le comportement colonisé et énucléé de la dignité la plus élémentaire.

Nous redevenons, Québécois que nous étions fièrement devenus, de ridicules « French Canadians ».

Fiers de leur statut de peuple d’individus de seconde zone.

Avant de disparaître, Bel et bien. Corps et âme.

Disons-le : Nous sommes devenus un peuple lamentable.

Un peuple de Metro et de Doucet / Latendresse

Marie-Louise Morgane


De : Marie-Louise Morgane
Envoyé : 13 décembre 2017 07:46
À : service.clientele@doucetlatendresse.com
Objet : Langue française : Nos adieux à Doucet / Latendresse

Nos adieux à Doucet / Latendresse

service.clientele@doucetlatendresse.com
www.doucetlatendresse.com/info/contact/

Nous avons reçu hier, à la maison, votre circulaire commerciale.

Bilingue…

Une entreprise québécoise qui devient incapable de s’adresser aux Québécois(es) dans l’unique langue officielle du Québec…

Notre réaction, mon époux, ma famille et moi, est fort simple : Nous ne remettrons plus jamais les pieds dans vos établissements.

Votre attitude de colonisés nous dégoûte profondément.

Profondément.

Non. Plus jamais.

Adieu / Farewell !

Marie-Louise Morgane et famille
Québec, 13 déc. 2017